Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
joelino

joelino

pour Joëlle en esperanto, Vétillard art textile vestimentaire, customisation vêtement, défilé de mode

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #expositions
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

A la Bergerie de Sotteville sur mer, le collectif Fiber Art Fever! présente quelques uns de ses artistes.

Cela aurait mérité une seconde visite...

 

On peut tout voir en deux jours mais trois n'auraient pas été de trop pour prendre plus le temps de discuter, flâner et revoir.

Il y a des endroits où j'aime bien retourner une deuxième fois, plus tranquillement quand ce qui a été vu les premiers jours, s'est décanté un peu.

Je ne suis guère attirée par les espaces commerciaux mais beaucoup de créateurs et/ou artisans étaient présents et pas uniquement des revendeurs.

La qualité était au rendez-vous.

J'ai regretté de ne pas pouvoir y retourner après le défilé afin de mieux apprécier les vêtements.

 

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Daniela Edburg, photographe, présente une partie de l'exposition "Mexican Contempory Textile art".

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Masques au crochet en 3D ou 2D en tricot numérique.

De Paty Vilo 

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Monica Iturribaria brode sur des mouchoirs l'actualité brulante de son pays, le Mexique.

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

L'archéologie de l'exil

Sylvie Kaptur-Gintz

photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Zina Katz raconte en brodant l'histoire de sa famille émigrée d'Allemagne.

photos R.Levaché

photos R.Levaché

Veules les roses est un écrin au milieu des roses.

Il y a des rosiers partout, en  massifs, le longs des trottoirs, sublime...

Contrairement à la Dordogne où l'apogée de leur floraison est finie, ils étaient encore superbes.

Des Serres du Val, où se trouvait exposées des sérigraphies sur lin et papier de la marque éco responsable Noé Paper, j'ai rapporté deux pieds de plantes aromatiques, une menthe citron qui est en fait une monarde et un origan hot.

Veules les roses est un écrin au milieu des roses.

Il y a des rosiers partout, en  massifs, le longs des trottoirs, sublime...

Contrairement à la Dordogne où l'apogée de leur floraison est finie, ils étaient encore superbes.

A la chapelle Saint Michel, Kapheine expose quelques une des ses créations dont une faite pour le festival que j'ai beaucoup aimé, à regarder aussi sur l'envers.

Elle dessine, peint, imprime, brode, coud...du drap de lin fatiguée, délaissé , usagé pour honorer le travail des lavandières.

Une petite graine a été semée entre Kapheine et moi, germera-t-elle un jour ?

 

 

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Dans le même lieu, Isoline présente une série d’œuvres mettant en valeur du linge ancien en drap de lin, réalisé pour le Festival.

Il semblerait que pour Isoline, ces réalisations aient en plus, une valeur hautement symbolique

Cette petite chapelle avec ses deux niveaux façon mezzanine m'a fait rêver. 

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Il y avait aussi des lieux d'expositions de tableaux, de photographies où la plantes lin dans tous ses états était mise à l'honneur.

A la Grange une installation intitulée "Pour une Edda des Baleines" de l'artiste scènographe-plasticienne Virginie Rochetti.

Pas envie d'avoir de photos car c'était une ambiance à écouter et ressentir.

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Pour finir en beauté, la chapelle du château de Silleron.
 

Collectif de trois tisseuses de liens, Caroline Mc Avoy, Florence de Vries, FrançoiseDe Vito, De l'un à l'autre.

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Je me suis imaginée, parcourant les allées du jardin en robe longue 1900, l'herbe était verte, les napperons blancs sous le soleil, un moment magique de notre séjour.

Ô temps suspend ton vol...

photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Nul doute que nous y retournerons.

J'ai adhéré à l'association Alliance et Culture.

Un grand merci aux 250 bénévoles, à Patrick Ouvry, le président et à Élodie Chuen-Douville pour leur accueil chaleureux.

 

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Et le plaisir d'une rencontre fort sympathique, merci Martine et Daniel de nous avoir fait découvrir le boudin blanc aux graines de lin, entre autres moments de partage !

Commenter cet article

MARIE 08/08/2019 12:22

Ah moi aussi comme Marie-Claire scotchée à votre "reportage".... magnifiques témoignages de l'actualité "brulante" au Mexique , mais aussi toutes les oeuvres splendides des artisseuses et aussi l'archéologie de l'exil ... bref c'est un bonheur d'avoir ce super reportage et en même temps une grande frustration de ne pas y être allée !!!!!

Marie Claire 31/07/2019 15:45

Yaouh !!! je n'ai pas d'autres qualificatifs !!! merci pour ce superbe reportage !! l'année prochaine qu'il pleuve qu'il vente ou qu'il neige .... oui oui même en été !! j'y vais !!!

Masalmandre 26/07/2019 19:59

Toujours aussi beau