Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
joelino

joelino

pour Joëlle en esperanto, Vétillard

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #expositions
De retour de St jean de Luz

et bien voila, nous sommes revenus.

Pas facile de faire un article car nous avons vu beaucoup de choses.

Simplement nous allons essayer de vous donner un petit aperçu des expositions que nous avons visitées.

Jeudi matin, 10 heures à l'ouverture de Kéchiloa.

Concours "Réticule et Minaudière" au Fronton

Les nouvelles créations européennes à partir des losanges Hazara afghans.

A partir d'un losange brodé avec du fils de soie par une brodeuse afghane, un patchwork est réalisé par une quilteuse européenne, suspendu comme un mobile.

Beaucoup d'originalité, moins symbolique que les précédentes éditions.

Trois losanges de nos copines de Dordogne, Colette, Mireille et Sonia.

photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché

photos R. Levaché

De retour de St jean de Luz

Ensuite dans cette espace immense beaucoup de merveilles.

Les allées sont larges, c'est agréable de pouvoir prendre du recul.

Une œuvre a toujours plusieurs angles de lectures en fonction de la distances à laquelle on se trouve.

On a l'impression d'avoir tout vu mais une deuxième visite, le lendemain avec le groupe de Dordogne permet encore de découvrir des choses, des détails...

J' ai été impressionnée par les patchworks de Marcelle Orban, que de minutie dans ses appliqués gigantesques, avoir 13 petits enfants cela motive !

Piécés et appliqués de M. Orban photos R. Levaché
Piécés et appliqués de M. Orban photos R. Levaché
Piécés et appliqués de M. Orban photos R. Levaché

Piécés et appliqués de M. Orban photos R. Levaché

De retour de St jean de Luz

J'ai beaucoup aimé les variations de brodeurs à partir d'un carré dessiné par Hubert Valéri.

Jean, mon beau-père, s'est offert le kit pour réaliser une lampe appliquée représentant un coq, en boutis.

Et qui c'est qui va le quilter et le bourrer de mèche de coton ?

Et là, pas question de le commencer sans le finir !

J'ai deux dates, novembre pour son anniversaire ou Noël.

Après-demain, je m'y mets.

De retour de St jean de Luz
De retour de St jean de Luz

mon coup de cœur : superbe répartition des couleurs avec des blocs "quadrille de Virginie"

photo R.Levaché

 Eliane Quehl, appliqué contemporain à la maison de l'Infante photos R. Levaché

Eliane Quehl, appliqué contemporain à la maison de l'Infante photos R. Levaché

De retour de St jean de Luz

A l' Antenne se trouvent Nadja Berruyer et Kathrine Roumanoff.

Nadja travaille pour la haute couture, le cinéma, le théâtre et assure des formations de broderie;

Elle propose des tableaux perlés sur du tulle.

Des milliers de petites perles peignent un sujet mais aussi des émotions comme dans son tableau "le ligament antérieur".

De retour de St jean de Luz
De retour de St jean de Luz

Beaucoup de fraicheur dans les tableaux textiles de Katherine Roumanoff.

Des collages de tissus qui nous proposent des portraits naïfs et des bustes de personnages.

J' ai toujours beaucoup de plaisir à admirer les Quilts de Légende.

Je trouve que la répétition d'un même bloc a un effet reposant pour l'esprit.

Il s'agit de reproductions d'anciens patchworks de grande taille, de très grande qualité qui sont exposés chaque année à Brouage.

photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché

photos R. Levaché

De retour de St jean de Luz

A la salle Maeva/Eguzki, l'association nationale France Patchwork -prochainement un article à son sujet- présente les quilts primés lors de ces concours et des modèles choisis pour la revue.

Un patchwork m'a beaucoup plu, c'est un travail de broderie, original et rigoureux à la fois.

De retour de St jean de Luz
De retour de St jean de Luz
De retour de St jean de Luz
De retour de St jean de Luz

Travail de transparence de Merce Desedamas

Et d'autres artistes connus internationalement ou simplement au sein de leurs club !

Patcheuses mais aussi dentellières, feutrières, brodeurs et brodeuses...

L'éclairage des patchs et le manque de soleil n' ont pas facilité le travail des photographes amateurs.

De retour de St jean de Luz

et les chapeaux de Francine Cavadore

photo R. Levaché

A l'auditorium se trouve de merveilleux patchworks traditionnels réalisés avec de tissus japonais dans un ensemble intitulé "la chambre des couleurs".

Ainsi que les œuvres du concours "la ligne blanche".

Ainsi que les œuvres du concours "la ligne blanche".

De retour de St jean de Luz
De retour de St jean de Luz

De nombreuses démonstrations étaient proposées, techniques traditionnelles mais aussi "rapides", avec des astuces et des petites combines qui facilitent parfois la vie.

Un espace d'échanges très convivial.

De retour de St jean de Luz

Nous avons retrouvé le groupe du voyage de St Cyprien le vendredi soir au VVF afin partager le repas suivi d'une petite Ré-création.

J'ai proposé à chacun, il y avait deux messieurs, une enveloppe comprenant le nécessaire pour faire une épinglette bijoux. Avec un morceau de tissu punché et des perles assorties.

Certaines ont ajouté un peu de broderie.

Certaines ont laissé échapper leurs perles et prétexté que je ne savais pas compter !

désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché
désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché
désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché
désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché
désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché
désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché
désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché

désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché

Un mot sur les œuvres de Patrician, exposées à la Rotonde jusqu'au 16 juin.

il s'agit de sculptures de conception originale mariant des fils d'acier, la paille de fer, le grillage et de la peinture...

Des mues d'animaux de grande taille sont présentées, un cheval grandeur nature, une salamandre, un coq...

On a l'impression d'une grande légèreté.

Dommage, les photos n'étaient pas autorisées, les sculptures et les ombres portées sur les murs blancs de la Rotonde donnaient vie aux animaux en dentelles de métal.

photos R.Levaché

photos R.Levaché

De retour de St jean de Luz

Les conditions climatiques ont un peu perturbé la fête.

Les animations prévues au kiosque Louis XIV n'ont pu avoir lieu, il y avait une grande flaque en son milieu et il faisait trop froid pour tenir une aiguille.

Les échanges et rencontres de rues impromptues sont plus difficiles, même si parfois l’abri d'un store permet d'engager une conversation le temps de l'averse !

Malgré cela, nous avons sommes revenus des souvenirs plein la tête avec l'envie de me remettre à coudre afin d'exploiter de nouvelles idées.

Merci à Francine Flattard et son groupe de bénévoles pour ce travail d'organisation gigantesque qui permet de nous offrir ces moments de découvertes, de bonheur et de plaisirs partagés.

photos R. Levaché

photos R. Levaché

Commenter cet article

marie claire 14/06/2013 14:46

superbes photos ! et commentaires sympas ! c'est presque comme si j'y étais
bisou

masalamandre 14/06/2013 08:33

trop beau reportage