Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
joelino

joelino

pour Joëlle en esperanto, Vétillard

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #stages, #punching
Stage customisation vêtement avec la puncheuse (ou embellisher ou machine à feutrer) du 1er mars 2013

Le stage s' est déroulé à la Filature de Bèlves.

La machine à puncher, que l'on pourrait appeler machine à aiguilleter, permet d' incruster à l'aide de fines aiguilles, des tissus, des laines, des dentelles et autres matières... dans un tissu de fond.

L’ensemble peut ensuite être rebrodé et perlé.

Cette technique très ludique, permet de s’initier à l'assortiment des couleurs et des matières.

Elle apporte une touche de fantaisie à un vêtement trop sage.

Elle donne une deuxième vie à un vêtement trop porté.

Elle permet de recycler les très petites chutes de tissus et les textiles usés.

Elle peut aussi permettre de reboucher un accroc.

Stage customisation vêtement avec la puncheuse (ou embellisher ou machine à feutrer) du 1er mars 2013

Chacune est arrivée avec un ou deux vêtements à customiser, ainsi que nombreux morceaux de différents textiles.

Des participantes du stage de février ont apportés leurs manteaux "laine et tissu" à embellir.

Il s'agit d'abord de choisir et d'assortir les matières à puncher entre elles.

Presque tous les tissus et matières souples peuvent être punchés.

Je vais publier prochainement un article plus théorique sur la technique du punching machine.

Les doublures doivent être partiellement décousues.

L' étape suivante consiste à préparer les assortiments de tissus et à les positionner sur le vêtement afin d'avoir une vision globale.

Éviter de se positionner sur les poches, les coutures, les endroits épais.

Trois machines sont mises à contribution.

Leur utilisation est simple.

Cependant quelques règles sont à respecter afin de limiter la casse des aiguilles.

Nous allons apprendre aussi qu'il ne faut pas puncher sur les tissus anciens au tissage serré !

réalisations de la journée
réalisations de la journée
réalisations de la journée
réalisations de la journée
réalisations de la journée
réalisations de la journée
réalisations de la journée

réalisations de la journée

Le moment d'appréhension passé, chacune a pu apprécier l'aspect ludique du punching.

Il est toujours possible d'ajouter ou d’ôter un morceau afin d'obtenir un ensemble satisfaisant.

Quand le "petit morceau" manquait, l' esprit d’échange a fonctionné entre les participantes.

Une fois le travail à la machine terminé, il faut "fixer" les fils qui ne seraient pas suffisamment incrustés avec un point de Boulogne et les dentelles au point invisible.

Nous avons rencontré des difficultés à puncher dans un petit gilet ancien en lin. Les matières à incruster s'accrochant entre elles, mais pas avec le tissu du gilet.

Nous avons alors utilisé la technique du piqué libre avec la machine à coudre, afin de solidariser l'ensemble.

Il est possible de passer le vêtement punché à la machine à laver.

Commenter cet article