Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
joelino

joelino

pour Joëlle en esperanto, Vétillard art textile vestimentaire, customisation vêtement, défilé de mode

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #recettes
photo J.Vétillard

photo J.Vétillard

Presque comme les vrais Ginger et citron anglais, ronds dont j'ai oublié le nom.

J'ai adapté une recette avec moins de sucre.

- 120 gr de sucre brun

- 100 gr d'huile neutre, pépin de raisin par exemple

- 4 cuillères à soupe de sirop de sucre, je prends le sirop de sucre qui reste quand je fais confire des fruits, figues ou orange par exemple

- 1 œuf

Mélanger tous ces ingrédients au fouet pour obtenir un mélange moussant.

Ajouter 250 gr de farine avec un demi sachet de levure ou du bicarbonate de soude, une pincée de sel, le mélange d'épices.

Gingembre, cannelle, muscade, clous de girofle, cardamome selon les goûts et ce que l'on a en stock.
J'ajoute 10-15 gouttes d'Huile Essentielle de citron.

Bien mélanger et faire des boules dans la paume de la main (environ 18 gr), les rouler dans une coupelle contenant du sucre, les poser sur une plaque en les espaçant car les gâteaux  vont gonfler, les aplatir un peu.

Faire cuire environ 10-12 minutes à 180°.

Quand on les sort du four, ils sont encore mous, ils vont durcir ensuite.

Ils se gardent dans une boîte bien fermée.

 

 

 

 

photo J.Vétillard

photo J.Vétillard

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #customisation

Après la proposition de Customisation avec le crazy, il y a quelques mois déjà, voici des idées à partir d'organsa piqué-libre à la machine puis brulé et rebrodé main.

J'ai commencé par faire des carrés et des bandes de lin, pratiques à emporter en vacances pour finir la broderie à la main.

Prévoir des formes un peu plus grande que nécessaire à cause de la retractation inévitable avec le piqué-libre et brulage.

Je les surjette avant de les travailler.

 

photos J.Vétillard
photos J.Vétillard
photos J.Vétillard

photos J.Vétillard

Je commence par découper puis disposer des morceaux d'organsa, de tulles ou de doublures légères en synthétique, les tissus les plus opaques sont dessous, les plus légers dessus.

Quelques épingles pour les faire tenir pendant le piquè-libre.

Ne pas oublier de les retirer au fur et à mesure, c'est très désagréable d’enfiler un vêtement avec une épingle dissimulée !

dans ce cas, la dentelle est faite directement sur le vêtement
dans ce cas, la dentelle est faite directement sur le vêtement

dans ce cas, la dentelle est faite directement sur le vêtement

Si le tissu est léger utiliser un tambour pour faire le piqué-libre.

Je commence par broder un motif, fleurs, feuilles, yeux.... et je remplis autour avec du vermicelle en prenant du fil ton sur ton.

 

Pour le brûlage, bien épingler sur une plaque de liège afin de minimiser la rétractation, mettre un masque et ouvrir la fenêtre.

Plus on brule, plus le motif devient leger.

J'aime bien qu'il soit dense au centre et éstompé sur les bords.

photos J.Vétillard
photos J.Vétillard

photos J.Vétillard

Je repasse à chaque étape, je trouve que cela donne plus de netteté et de fondu à l'ensemble.

photo J.Vétillard

photo J.Vétillard

Je suis partie d'une tunique XL en lin, récupérée à Pétassou.

Après avoir décousue la couture du milieu dos ainsi que celle du volant en bas, j'ai incrustée la bande, voir photos.

- coté du milieu avec la couture,

- coté droit à bord franc (j'ai découpé le surjet du bord) et en refaisant du vermicelle sur une couche d'organsa, puis en le brulant, cela évite les surépaisseurs et permets une intégration plus en "douceur".

- en bas, j'ai refait la couture avec le volant.

photos J.Vétillard
photos J.Vétillard
photos J.Vétillard

photos J.Vétillard

Pour arriver à une robe taille 38, j'ai retiré quelques centimètres dans le dos, refait les coutures des épaules et celles des cotés.

Le décolleté étant immense, j'ai refait de la "dentelle" afin de le réduire, voir photo de la mise en place de l'organsa.

photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Broderies mains avec du perlé n° 5 et 8 pour donner du relief, point avant, point de tige, de chainette et de nœud, quelques perles....

photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Pour le deuxième modèle, j'ai utilisé une bande brodée lors de mon voyage d'été, intitulée "chouchou".
Les feuilles sont brodées en point de bouchara, celui utilisé pour les carrés afghans.

J'ai découvert ce point lors du stage avec Pascale Goldenberg en mars dernier, au Musée de la chemiserie à Argenton sur Creuse, un bol d'air avec Pierrette, juste avant le confinement.

photos J.Vétillard
photos J.Vétillard
photos J.Vétillard

photos J.Vétillard

J'ai fait une jupe droite avec un morceau de toile de lin ou de chanvre (je ne sais pas faire la différence entre les deux, si quelqu'un a un truc pour les différencier !) trouvé sur un vide-grenier à Limoges, conservé dans les tissus "précieux".

Il y a des tissus dont j'aimerai connaitre l'histoire !

Il était ourlé tout autour, je l'ai utilisé sans avoir besoin de le couper.

 

photos R.Levaché

photos R.Levaché

photo R.Levaché

photo R.Levaché

Voir les commentaires