Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
joelino

joelino

pour Joëlle en esperanto, Vétillard art textile vestimentaire, customisation vêtement, défilé de mode

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #vêtements, #collection 2021
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Il s'agit de nouveau d'un vêtement récupéré à Pétassou embelli dans le cadre du groupe de broderie, Fils, point et cie et que j'aurai dû porter à la soirée festives de Pétassou.

Porté comme une robe avec une combinaison de satin beige, visible devant et par les fentes des cotès.

A voir en vrai au prochain défilé car en photo même sur un mannequin de couturière cela ne rendrait rien.

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Nouveaux détails...

photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #expositions, #Fils points et compagnie

Quelques précisions sur l'exposition des livres textiles.

Tout est en place, à chaque lieu il faut rentrer pour voir les livres.

La bibliothèque est ouverte :

  • Mardi        14h00 - 17h30
  • mercredi   10h00 - 12h00 et 14h30 - 18h00
  • samedi      10h00 - 12h00 et 14h00 - 16h00

A la bibliothèque, 4 histoires issues de la littérature jeunesse: le petit chaperon rouge, la poule rousse, la comptine des lutins et le chat botté.

 A la bouquinerie "Des Livres et vous" dans la rue Gambetta, aussi appelée le Traverse, les 2 rouleaux: contes chinois et le cœur cousu,les 2 histoires inventées .

 

photo R.Levaché

photo R.Levaché

 

 

Dans quelques jours, les livres changeront de lieu, ils seront en place jusque la mi-juin.

 

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #vêtements, #collection 2021

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #vêtements, #collection 2021
photo R.Levaché

photo R.Levaché

Il s'agit d'un napperon ancien brodée main sur une toile de lin.

Cousu à grands points sur une robe récupérée chez ma belle-mère.

Autour du décolleté, j'ai découpé le tissu de la robe.

photo R.Levaché

photo R.Levaché

Bien qu'ayant une certaine tenue, comme il est évidé, le napperon épouse bien la forme de la robe.

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

A suivre, un peu de broderie et art textile.

photo R.Levaché
photo R.Levaché
photo R.Levaché

photo R.Levaché

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #stages

Il y a quelques années j'ai participé à un stage avec Jean Delafosse, à Vélines.

J'ai ensuite fait une robe longue avec bustier et mitaine bordés de macramé.

 

Un jour, nous avons rencontré sur le marché du Buisson, un jeune homme qui fabriquait des bijoux en macramé.

Roger m'en a offert un.

J'ai apprécié la qualité de son travail, ses prix raisonnables et son enthousiasme.

Depuis, je m'en suis offert deux autres.

5 ans plus tard, Boby Lullee est installé en Dordogne.

Son offre s'est agrandie et diversifiée et on peut le retrouver sur de nombreux marchés, à Saint Cyprien en Dordogne dimanche matin.

photo J.Vétillard

photo J.Vétillard

photo J.Vétillard

photo J.Vétillard

Quand j'ai appris que Boby proposait d'organiser des temps de formation, j'ai appelé deux copines dont je ne doutais pas qu'elles seraient partantes pour constituer un petit groupe.

Nous avons passé une bonne journée conviviale mais néanmoins studieuse.

Depuis longtemps, je voulais apprendre à sertir une pierre et c'est tellement plus facile de le faire avec quelqu'un de compétant et vivant qu'avec un livre voir un écran !

A la fin de la journée, nous sommes repartis avec un bijou presque fini.

photo J.Vétillard

photo J.Vétillard

Pour ceux intéressés par les bijoux tout fait, beaux et bien finis, vite livrés et qui n'ont pas la chance d'habiter dans le Périgord noir, retrouvez Bobee sur https://www.etsy.com/fr/shop/BobyluleeMacrame.

photo P.Vallas

photo P.Vallas

photo J.Vétillard

photo J.Vétillard

Petit bracelet avec une agate.

 

Je suis entrain de tester ce que donnerait le sertissage d' un rond en tissu.

Pas gagné...

 

photo J.vétillard

photo J.vétillard

Petit galet de la rivière Fontchaude.

 

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #recettes

Comme le printemps tarde à s'imposer, le vin de plantes annonce l'été avec un peu d'avance.

photo J.Vétillard

photo J.Vétillard

Il s'agit de la sauge sclarée aussi appelée "toute bonne" et non pas la sauge officinale plus puissante.

La sauge sclarée est une plante élégante, biannuelle dont les hampes, florales dégagent une agréable odeur dés qu'on les frôle.

Je l'ai rapporté de Bretagne et elle se resème spontanément chaque année.

Elle a de nombreuses vertus, calmante, antispasmodique, régulatrice du cycle menstruelle et des troubles liés à la ménopause, régulatrice de la transpiration...

 

Cette fois, j'ai ajouté des pétales de roses anciennes colorées et odorantes, quelques

fleurs de sureau en retirant les pédoncules.

 

Rien de plus facile à faire.

Un délai de 3 jours est idéal pour que les arômes puissent infuser.

Cependant on peut le boire au bout de 24 heures avec modération... mais surtout avec des amis.

Prendre une bouteille à gros goulot,

-du vin blanc sec ou liquoreux, de Bergerac.

-mettre 3-4 feuilles de sauge, les petites fleurs d'une ombelle de sureau, 3 les pétales de 3 roses.

Si on prend du blanc sec, on peut sucrer (ou pas) avec du sucre en poudre, entre 10 et 70 grammes selon le goût, dans ce cas remuer la bouteille de temps en temps afin de favoriser la dilution.

On peut aussi mettre du sirop de sucre de canne.

J'ai utilisé du sirop de basilique.

On peut servir tel quel mais pas facile de filtrer les fleurs en versant directement dans un verre.

L'idéal étant de filtrer au préalable en laissant quelques fleurs.

photo R.Levaché

photo R.Levaché

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #collection 2021, #vêtements
photo R.Levaché

photo R.Levaché

C'est reparti pour un nouvelle série.

Avec le même principe, quelques détails la première semaine, le vêtement en "pied" le vendredi suivant.

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #expositions, #broderie, #Fils points et compagnie

En septembre dernier, Marie-Jo Ourly qui anime Fils, point et cie a proposé de faire des livres textiles à partir de contes.

L'exposition des 8 livres réalisés aura lieu à Saint Cyprien en Dordogne, simultanément dans trois lieux différents à partir du mercredi 12 mai pour une huitaine de jours à chaque endroit.

 

Se renseigner avant de faire le déplacement !

A la bibliothèque, 4 histoires issues de la littérature jeunesse: le petit chaperon rouge, la poule rousse, la comptine des lutins et le chat botté.

 A la bouquinerie "Des Livres et vous" dans la rue Gambetta, aussi appelée le Traverse, 2 rouleaux: contes chinois et le cœur cousu, les 2 histoires inventées .

 

Le format des pages devait être de 20x20cm, brodé de préférence sur toile de lin.

 

"Lettres de femmes"photo R.Levaché

"Lettres de femmes"photo R.Levaché

Les points à utiliser sont des points de couchure, le point de Bayeux que nous avions travaillés l'année dernière pour le projet "Lettres de Femmes" et le point de Bouchara ou Boukhara.

La technique de la couchure, famille de points utilisée dès la Moyen-age, est de broder de grands points lancés qui sont les fils couchés et de les fixer par de petits points.

Le point de Boulogne est largement utilisé en art textile pour "coucher" des gros fils.

photo J.Vétillard

photo J.Vétillard

On retrouve le point de Bouchara sur les carrés des broderies afghanes du projet Guldusi.

Je l'avais découvert lors d'un stage avec Pascale Goldenberg au Musée de la Chemiserie et de l'élégance masculine à Argenton sur Creuse.

pont de bouchara photo J.Vétillard

pont de bouchara photo J.Vétillard

Depuis une quinzaine d'années, de nombreux livres textiles ont été réalisés avec des techniques mixtes, peinture, broderie main et machine, appliqué... souvent pour relater des souvenirs, comme les carnets de voyage, des histoires de famille...

En 2014, j'ai fait  un stage à Vélines avec Pascale Goldenberg.

J'avais réalisé 2 livres dont un que j'ai eu le bonheur de pouvoir finir en janvier 2015 !

Je viens de voir que je n'avais jamais actualisé l'article sur le blog, c'est chose faite.

 

Nous avions pu en admirer au Château de Lacaze en mai 2018, réalisés sous la houlette de Cécile Milhau sur les fables de La Fontaine.

 

.

 

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

En voici quelques uns.

photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Sur une autre table des livres à thèmes.

photo R.Levaché

photo R.Levaché

photo R.Levaché
photo R.Levaché
photo R.Levaché

photo R.Levaché

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard

Le deuxième livre de Camille Serres est paru.

Camille est notre belle-fille, la femme de notre fils.

 

photo R.Levaché

photo R.Levaché

 

Son premier livre "Perséphone" est sorti en 2019.

 

Perséphone, fille de Démeter, femme d'Hadès, revêt un caractère philosophique, mythologique et spirituel important, dans les cercles de célébrations des anciens rites de l’Antiquité grecque.

Bien que le sujet soit très ciblé, le style et l'écriture de Camille le rends accessible à tous.

Il permet de découvrir les faces les plus intimes de la déesse, ses mythes, l’interprétation de ses mythes à l’ère moderne et le symbolisme de la fille devenant femme.

Il est toujours disponible avec également une version numérique.

 

"Votre union laïque", célébrez votre amour avec une cérémonie qui vous ressemble, s'adresse tous ceux qui souhaitent se pacser, se marier et organiser une cérémonie à leur image.

Mais il inspirera aussi les couples qui souhaitent faire une fête pour renouveler les vœux de leur amour.

 

photo R.Levaché

photo R.Levaché

Depuis quelques années, Camille est officiante de cérémonie.

C'est en partant de son expérience pratique, appuyées sur ses connaissances théoriques dans le domaine du spirituel, des pratiques rituelles qu'elle a écrit ce livre qui s'adresse aux futurs jeunes mariés et aussi aux vieux amoureux... ainsi qu'aux acteurs de cette célébration.

Ce livre est avant tout un guide pratique qui ne peut qu'aider, rassurer les mariés et l'officiant de cet événement unique.

La mise en page, illustrée de nombreuses photos, tableaux, schémas rend la lecture agréable et permet au lecteur de se projeter pour une mise en application claire et efficace.

Des encarts "l’œil de la Sorcière" apportent une ouverture vers l'univers symbolique, énergétique, sacré, païen...

Un beau livre destiné à vivre longtemps, à offrir, à s'offrir.

 

Vous trouverez la livre auprès de l'éditeur Alliance Magique mais aussi dans les libraires.

Prochainement disponible à la boutique " L’Uni-vers des Possibles" à Saint Cyprien en Dordogne.

photo R.Levaché

photo R.Levaché

La première fois que nous avons assisté à une cérémonie symbolique a été lors du mariage de Lucile et Audric en 2013.

Un merveilleux moment, une impression de sérénité mâtinée d'humour qui s'est déroulé dans un décor bucolique.

photo R.Levaché

photo R.Levaché

Voir les commentaires