Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
joelino

joelino

pour Joëlle en esperanto, Vétillard art textile vestimentaire, customisation vêtement, défilé de mode

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #recettes

Comme le printemps tarde à s'imposer, le vin de plantes annonce l'été avec un peu d'avance.

photo J.Vétillard

photo J.Vétillard

Il s'agit de la sauge sclarée aussi appelée "toute bonne" et non pas la sauge officinale plus puissante.

La sauge sclarée est une plante élégante, biannuelle dont les hampes, florales dégagent une agréable odeur dés qu'on les frôle.

Je l'ai rapporté de Bretagne et elle se resème spontanément chaque année.

Elle a de nombreuses vertus, calmante, antispasmodique, régulatrice du cycle menstruelle et des troubles liés à la ménopause, régulatrice de la transpiration...

 

Cette fois, j'ai ajouté des pétales de roses anciennes colorées et odorantes, quelques

fleurs de sureau en retirant les pédoncules.

 

Rien de plus facile à faire.

Un délai de 3 jours est idéal pour que les arômes puissent infuser.

Cependant on peut le boire au bout de 24 heures avec modération... mais surtout avec des amis.

Prendre une bouteille à gros goulot,

-du vin blanc sec ou liquoreux, de Bergerac.

-mettre 3-4 feuilles de sauge, les petites fleurs d'une ombelle de sureau, 3 les pétales de 3 roses.

Si on prend du blanc sec, on peut sucrer (ou pas) avec du sucre en poudre, entre 10 et 70 grammes selon le goût, dans ce cas remuer la bouteille de temps en temps afin de favoriser la dilution.

On peut aussi mettre du sirop de sucre de canne.

J'ai utilisé du sirop de basilique.

On peut servir tel quel mais pas facile de filtrer les fleurs en versant directement dans un verre.

L'idéal étant de filtrer au préalable en laissant quelques fleurs.

photo R.Levaché

photo R.Levaché

Commenter cet article

MARIE 17/05/2021 09:40

merci pour cette recette , dommage je n'ai pas cette sauge dans le jardin ! mais je vais chercher ;-) a bientôt ,bise

Jeanne 15/05/2021 22:15

Intéressant ce beuvrage !! Merci Joëlle pour ces précisions sur la Sauge. Je découvre la Sauge sclarée. Nous en reparlerons cet été ou à la rentrée si le Covid nous laisse tranquille... En attendant passez de très bonnes vacances.