Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
joelino

joelino

pour Joëlle en esperanto, Vétillard art textile vestimentaire, customisation vêtement, défilé de mode

Publié le par Joëlle Vétillard

Le Défi avait bien résisté au premier orage de l'été.

photo R.Levaché

photo R.Levaché

Défi, le vent...

Mais les assauts de la pluie et surtout du vent, consécutifs aux orages qui ont ravagé la Gironde, ont eu raison de sa solidité.

Le clocher a vaincu et s'est débarrassé de l’intrus.

photo R.Levaché

photo R.Levaché

En fait, au bout de trois semaines, ce sont tous les éléments de la structure qui sont fragilisés, les coutures, les tissus, les ficelles frottent sur la pierre ...

photo R.Levaché

photo R.Levaché

Mais où renaitra-t-il ?

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #Défi du clocher

Le défi a résisté à l'orage de jeudi dernier, il devrait passer tranquillement l'été...

Biennale 2013 Défi

Comme promis voici les photos du Défi de Christine Crouzel pendant l’installation.

D'abord, il faut monter tout le matériel et équipement par l'escalier en colimaçon du clocher.

Plusieurs voyages sont nécessaires, s'en suivront des courbatures dans les mollets pour les jours suivants.

Biennale 2013 Défi

Le bannière avec la plaine de la Dordogne

Biennale 2013 Défi

Le plus petite bande est déroulée au dessus de la pendule, visible quand on passe en voiture vers le haut de St Cyprien.

Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi

Pour les deux bandes suivantes, équipement de sécurité obligatoire.

Biennale 2013 Défi

Même la photographe a son baudrier de façon à pouvoir aller prés du bord sans risque et prendre des clichés inédits et rares.

Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi
le vent lui donne des allures de dragon chinois

le vent lui donne des allures de dragon chinois

pas de clocher sans cloche
pas de clocher sans cloche
pas de clocher sans cloche
pas de clocher sans cloche

pas de clocher sans cloche

Biennale 2013 Défi

Accrochages des bandes.

Vues splendides sur les toits de le vielle ville et sur l'ancienne abbaye.

Peut être cela va-t-il nous inspirer pour un prochain patchwork ?

Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi
Biennale 2013 Défi

Si vous passez par là, laissez nous en petit mot !

Merci à toutes celles qui ont participé au Défi, dépassant nos espérances,

sans ce travail collectif il n'aurait pas existé !

Merci, également à Monsieur le Maire pour avoir adhérer au projet et à son équipe pour nous avoir soutenus.

Merci aux ateliers municipaux pour leur aide.

Merci à Monsieur le Curé pour sa bienveillance.

Biennale 2013 Défi

Le Défi du Clocher aimerai poursuivre sa route et prendre d'assaut un autre clocher l' année prochaine pour une deuxième édition.

Si une personne, un groupe, un comité des fêtes... est partant pour reprendre l'idée, merci de me contacter.

Nous pourrons ainsi lui souhaiter longue vie et bon voyage.

toutes les photos de cet article sont de C. Crouzet sauf celles où elle est desssus !

toutes les photos de cet article sont de C. Crouzet sauf celles où elle est desssus !

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #patchwork, #défilés, #Atelier Point et Patch

Les photos ont été triées, rangées, répertoriées, recadrées, retravaillées et peuvent enfin être présentées avec un peu de textes pour accompagner.

photo Lisa

photo Lisa

Dimanche matin, départ pour le marché, Roger avec le triporteur et les enfants pour annoncer le défilé. Pas trop tard, sinon la foule est tellement dense qu'on ne peut plus passer !

Avec une traduction simultanée en allemand ! photos Lisa
Avec une traduction simultanée en allemand ! photos Lisa

Avec une traduction simultanée en allemand ! photos Lisa

Biennale 2013 Défilé

Les mannequins sont coiffés par Samantha Galland.

Une prouesse d'avoir réussi à coiffer presque toutes les têtes avec cette année beaucoup de cheveux longs.

Un grand merci à Samantha qui malgré la chaleur, a travaillé sans relâche de 13 à 16h !

Son salon de coiffure " Samantha Coiffure " est situé dans la traverse à St Cyprien.

Le maquillage est de Lucie et Patou.

photos R.Levaché

photos R.Levaché

Biennale 2013 Défilé

C'est Émilie qui ouvre le bal.

Elle m'accompagne depuis le premier défilé, elle est même venue, il y a deux ans à St Jean de Luz présenter une partie de mes vêtements.

Autant dire qu'elle n'a presque plus le trac.

photos C.Crouzel

Elle porte une jupe en jean et... bargello.

Guillaume, le présentateur est aussi très élégant avec sa chemise en patchwork beige et blanche.

photos C.Crouzel

photos C.Crouzel

Biennale 2013 Défilé

Valerie Lebaron a préparé des colliers et des chapeaux assortis aux tenues.

Elle présente également des sacs décorés avec des embrases de rideaux détournés de leur fonction.

Biennale 2013 Défilé

Cette robe fourreau a été embellie avec les blocs réalisés par le public lors de la manifestation pour la Journée de la Femme, organisée par "Femmes solidaires" à Riberac en mars 2012. Chacun était invité à couper et coudre les morceaux entre eux.

Une cinquantaine de personnes s'est prêté au jeu dont quelques messieurs.

veste avec fleur de lotus appliquée de Maud Rizo photos C.Crouzel et R.Levaché
veste avec fleur de lotus appliquée de Maud Rizo photos C.Crouzel et R.Levaché

veste avec fleur de lotus appliquée de Maud Rizo photos C.Crouzel et R.Levaché

Biennale 2013 Défilé

M.A. Géné a quitté Bordeaux pour s'installer dans le Périgord.

Son atelier de création sur mesure se trouve à la Filature de Bélves.

Elle réalise des robes de princesse ainsi que des robes de mariée..

Mais aussi des ensembles plus sages, toujours chics et mettant en valeur la silhouette.

Légèreté avec tulle, organdi,

Douceur avec du Nuno, tissu et laine mérinos feutré ensemble,

Féminité avec organza de soie...

photos C.Crouzel

photos C.Crouzel

Biennale 2013 Défilé

Robes en organza de soie de M.A. Guéné.

photos C.Crouzel

photo C.Crouzel

photo C.Crouzel

photo C.Crouzel

photo C.Crouzel

Toujours beaucoup de succès pour nos jeunes hommes qui prennent plaisir à porter des vêtements improbables, chics ou décalés.

tops réalisés avec des blocs de " cathédral window " faits au cours d'une rencontre amicale entre trois groupes de patchwork photos C.Crouzel et R.Levaché
tops réalisés avec des blocs de " cathédral window " faits au cours d'une rencontre amicale entre trois groupes de patchwork photos C.Crouzel et R.Levaché

tops réalisés avec des blocs de " cathédral window " faits au cours d'une rencontre amicale entre trois groupes de patchwork photos C.Crouzel et R.Levaché

photo C.Crouzel

photo C.Crouzel

Les copines d’Angoulême, Brigitte et Maryline ont cette fois encore répondu présentes pour réaliser des vêtements originaux, hauts en couleurs, elles ont assisté au défilé.

Les petites maisons de la Journée de l'Amitié, embellies et brodées, de Odile Berthellet, Maryline Guillon, Brigitte Aufort et Joëlle photos C.Crouzel et R.Levaché
Les petites maisons de la Journée de l'Amitié, embellies et brodées, de Odile Berthellet, Maryline Guillon, Brigitte Aufort et Joëlle photos C.Crouzel et R.Levaché
Les petites maisons de la Journée de l'Amitié, embellies et brodées, de Odile Berthellet, Maryline Guillon, Brigitte Aufort et Joëlle photos C.Crouzel et R.Levaché
Les petites maisons de la Journée de l'Amitié, embellies et brodées, de Odile Berthellet, Maryline Guillon, Brigitte Aufort et Joëlle photos C.Crouzel et R.Levaché

Les petites maisons de la Journée de l'Amitié, embellies et brodées, de Odile Berthellet, Maryline Guillon, Brigitte Aufort et Joëlle photos C.Crouzel et R.Levaché

top napperon Richelieu, chapeau Valerie Lebaron photo R.Levaché

top napperon Richelieu, chapeau Valerie Lebaron photo R.Levaché

Biennale 2013 Défilé

Cette année, encore des motifs de patchwork, comme le compas du marinier.

photo C.Crouzel

Et toujours le crazy, les bandes de séminoles, les marches du palais, le bargello...

Dans mes vêtements, les morceaux de patchwork sont toujours intégrés et non pas appliqués.

Je trouve que le résultat est plus net et cela évite les sur-épaisseurs.

détails crazy, bas du sarouel avec le vernis assorti photo C. Crouzel

détails crazy, bas du sarouel avec le vernis assorti photo C. Crouzel

photos C.Crouzel
photos C.Crouzel
photos C.Crouzel
photos C.Crouzel
photos C.Crouzel
photos C.Crouzel
photos C.Crouzel

photos C.Crouzel

fleur façon Brigitte. Aufort, inspirée de la technique des sculptures de Simone Pheulpin photo C.Crouzel

fleur façon Brigitte. Aufort, inspirée de la technique des sculptures de Simone Pheulpin photo C.Crouzel

Biennale 2013 Défilé

Et depuis ma découverte de la machine à puncher, des créations embellies et des vêtements customisés avec cette technique.

Puis brodés et perlés.

Comme sur la robe de l'affiche.

photos C.Crouzel

photos C.Crouzel

photo C.Crouzel

photo C.Crouzel

Et toujours du crochet, jupe, cache-épaules et tops.

La mise en scène est assurée par M.A..

Afin de présenter les vêtements de même modèles, plusieurs mannequins étaient présents.

De petites mises en scène ont alors été imaginées pour que cela soit plus vivant.

Les mannequins ont joué le jeu.

Une répétition et les voici transformés en acteurs.

Pendant les quelques heures avant le défilé, il faut se faire coiffer, maquiller, repérer le parcours avec les arrêts, répéter les passages à plusieurs et parfois aussi apprendre à marcher avec des talons !

Il faut aussi effectuer les derniers ajustements des tenues, ajouter une épingle nourrice, vérifier l'ordre de passage, ranger ses vêtements dans le bonne ordre, mettre les sous-vêtements qui vont avec, ainsi que les chaussures, les chapeaux, les sacs.

Voir avec la bijoutière quel bijoux convient.

Tout doit être à sa place, dés que le défilé a débuté tout va très vite.

gilets crazy de Monique Béraud, Joëlle, Colette Cloux, Irenée Leparoux et Maud Rizo manteaux " Laine et Tissu " de Brigitte Aufort, Joëlle, Nicole Labrunie et Maryline Guillon photos C.Crouzel et R.Levaché
gilets crazy de Monique Béraud, Joëlle, Colette Cloux, Irenée Leparoux et Maud Rizo manteaux " Laine et Tissu " de Brigitte Aufort, Joëlle, Nicole Labrunie et Maryline Guillon photos C.Crouzel et R.Levaché
gilets crazy de Monique Béraud, Joëlle, Colette Cloux, Irenée Leparoux et Maud Rizo manteaux " Laine et Tissu " de Brigitte Aufort, Joëlle, Nicole Labrunie et Maryline Guillon photos C.Crouzel et R.Levaché
gilets crazy de Monique Béraud, Joëlle, Colette Cloux, Irenée Leparoux et Maud Rizo manteaux " Laine et Tissu " de Brigitte Aufort, Joëlle, Nicole Labrunie et Maryline Guillon photos C.Crouzel et R.Levaché

gilets crazy de Monique Béraud, Joëlle, Colette Cloux, Irenée Leparoux et Maud Rizo manteaux " Laine et Tissu " de Brigitte Aufort, Joëlle, Nicole Labrunie et Maryline Guillon photos C.Crouzel et R.Levaché

Laura Perez a débuté sa carrière de mannequin d'un jour, lors du précédent défilé.

Elle a aimé.

Après son bac, elle intègre une école de styliste-modéliste et rentre en deuxième année en septembre.

Elle nous propose sa création, un ensemble jupe-top, bicolore avec dans le dos une incrustation en creux très originale.

photo C.Crouzel

photo C.Crouzel

Biennale 2013 Défilé

Je porte une robe embellie par Mireille Caesteker.

il s'agit d'applications main, de tissus, fil fantaisie, fourrures et perles, je trouve ce mariage très raffiné.

Biennale 2013 Défilé

Cravates de soie, avec broderie perlée de Sylvie Thomma.

Biennale 2013 Défilé

Catherine Yviquel fait ses vêtements au gré de son inspiration en créant ses propres formes et intègre des rubans d'ici et des boutons d'ailleurs...

Chaque modèle a une histoire.

ensemble deshabillé fait à partir d' une chemise ancienne en broderie ajourée et incrustée de dentelles aux fuseaux photos C.Crouzel
ensemble deshabillé fait à partir d' une chemise ancienne en broderie ajourée et incrustée de dentelles aux fuseaux photos C.Crouzel

ensemble deshabillé fait à partir d' une chemise ancienne en broderie ajourée et incrustée de dentelles aux fuseaux photos C.Crouzel

photos R.Levaché et C.Crouzel
photos R.Levaché et C.Crouzel

photos R.Levaché et C.Crouzel

Biennale 2013 Défilé

Colette Cloux a commencé sa veste lors d'un stage à la Filature, elle l'a ensuite embellie avec la pose d'un galon au col et dans la bas, avec des applications de "patchs" de lainages punchés et brodés main.

Biennale 2013 Défilé

Ce bustier a été réalisé par Michéle Volery avec des tissus de soie et coton japonais, cadeaux de Christiane et Danielle, les bandes de dentelles aux fuseaux sont offertes par Annick " la dentellière ".

Je l'ai ensuite brodée et perlée.

Veste, chapeaux et chaussons en tissu de laine naturelle feutrée réalisés par Catherine Machkovsky.

Catherine anime le café-tricot l'hiver à la Filature.

Elle donne des cours de broderies de tous horizons...

 Le top est de Elise Bertheau photos R.Levaché
 Le top est de Elise Bertheau photos R.Levaché
 Le top est de Elise Bertheau photos R.Levaché

Le top est de Elise Bertheau photos R.Levaché

 veste et tee-shirt embellis avec de fines broderies de Pascaline Vivier, photos C.Crouzel et R.Levaché
 veste et tee-shirt embellis avec de fines broderies de Pascaline Vivier, photos C.Crouzel et R.Levaché
 veste et tee-shirt embellis avec de fines broderies de Pascaline Vivier, photos C.Crouzel et R.Levaché
 veste et tee-shirt embellis avec de fines broderies de Pascaline Vivier, photos C.Crouzel et R.Levaché

veste et tee-shirt embellis avec de fines broderies de Pascaline Vivier, photos C.Crouzel et R.Levaché

 robe avec bustier et dentelle, cravatte perlée de Sylvie Thomma photo R.Levaché

robe avec bustier et dentelle, cravatte perlée de Sylvie Thomma photo R.Levaché

Biennale 2013 Défilé

Pas de défilé sans robe de mariée.

Deux robes sont présentées avec des styles bien différents.

Sylvie Thomma propose une robe avec bustier de soie perlé sur jupe en taffetas ivoire.

La coiffe est est une voilette avec des broderies perlées et des plumes blanches.

La mitaine est réalisée sur du tulle brodé et perlé.

Le " Fil de Sylvie " est un atelier de couture dite traditionnelle situé à St Chamassy.

Sylvie exerce aussi ses talents avec la broderie perlée et le broderie de Lunéville.

Courriel : sylvie.thomma@orange.fr

photos C.Crouzel
photos C.Crouzel

photos C.Crouzel

Nathalie Roy, décline des tabliers pour tous les événements tel que salons à thème, soirées et mariage.

On peut la trouver à Bordeaux.

Elle m'accompagne depuis le premier défilé avec différents modèles homme et femme.

Sa robe de mariée est en simili cuir, dentelles et tulles. Embellie de perles et paillettes et accompagnée de son boa, elle est un brin coquine.

Le marié aurait dû porter également un tablier en simili-cuir noir avec un vrai faux col de chemise mais un incident technique de dernière minute l'en a privé.

Contact : page Facebook au nom de Nathalie ROY Maenko ainsi que sur myspace

Courriel : maenko@hotmail.fr.

photo C.Crouzel

photo C.Crouzel

photos C.Crouzel
photos C.Crouzel
photos C.Crouzel

photos C.Crouzel

Je suis chaque fois agréablement surprise de constater qu’après le défilé, les vêtements ont retrouvés leurs cintres, les bijoux leurs boîtes et les chaussures leur caisse.

Enfin presque...

Grâce aux habilleuses Patou, Nadia, Valérie, Sylvie, M.A. et Nathalie qui veillent au bon ordre de passage et au rangement.

Il s'agit du travail d'une équipe improvisée qui se rencontre ici et maintenant, avec comme objectif commun de passer un bon moment et de le partager avec les spectateurs.

Une complicité s'installe suivie parfois d' échanges de numéro de portables...

la pouf japonaise photo C.Crouzel

la pouf japonaise photo C.Crouzel

Encore merci à tous ceux qui m'ont aidé, apportant leurs talents, leur dynamisme et leur disponibilité pour cet agréable moment partagé.

et le dernier mot à Raku : Rendez-Vous dans deux ans ! photo C.Crouzel

et le dernier mot à Raku : Rendez-Vous dans deux ans ! photo C.Crouzel

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #expositions, #patchwork, #Atelier Point et Patch
photo C. Crouzel

photo C. Crouzel

Biennale 2013 Expo

L'exposition débute vendredi à 14h.

Cette année encore nous avons fait appel aux amis afin d'avoir 150 patchworks à proposer.

Ainsi qu' un espace salon de thé, atelier et coin enfant.

De nombreux livres et revues sont mis à disposition.

Une partie de l'équipe avec les tabliers individualisés, broderies et patch.

Biennale 2013 Expo

Détails des tabliers

Margaret

Biennale 2013 Expo

Lisa

Biennale 2013 Expo

Nelly

Biennale 2013 Expo

Jocelyne

photo C. Crouzel

photo C. Crouzel

Un espace est réservé au travail de l'Atelier "Point et Patch", des deux années précédentes.

photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché

photos R. Levaché

Les Japonisants ont été réalisés à la main ou à la machine, sous forme de quilt mystère à partir d'une bande de tissu japonais offert par l' Atelier.

Chaque mois, je présente une nouvelle étape.

Chacune a pu ainsi découvrir ou revoir les bandes de séminoles, le sashiko, une fleur en pliage et un petit kimono piècé.

Le patch complet n’a été dévoilé qu’au stade du montage.

Pour l’exposition nous avons assemblé les patchs en bandes de 3.

les Japonisants de Paulette, Marie-Jo, Nicole, Nellie, Claudette, Michéle, Monique, Irénée et Joëlle photo R. Levaché

les Japonisants de Paulette, Marie-Jo, Nicole, Nellie, Claudette, Michéle, Monique, Irénée et Joëlle photo R. Levaché

Biennale 2013 Expo

Cette année, ma proposition a été de travailler sur la Silhouette féminine.

J'en ai réalisé une et ai proposé d'utiliser les même techniques ou que chacune fasse suivant son inspiration.

Un morceau de satin rouge était notre lien.

Toutes celles qui ont souhaité participer sont littéralement "tombées dedans".

Elles ont cousu, brodé, crocheté, façonné, perlé, plié, appliqué... en cachette, afin de présenter au groupe leur silhouette finie.

Les silhouettes sont invitées pour l'été au Magasin des Producteurs du Coux et Bigaroque.

les silhouettes de Paulette, Joëlle, Danielle photo C. Crouzel

les silhouettes de Paulette, Joëlle, Danielle photo C. Crouzel

 de Lisa, Danielle photo C. Crouzel

de Lisa, Danielle photo C. Crouzel

de Paulette, Danielle, Monique photo R. Levaché

de Paulette, Danielle, Monique photo R. Levaché

et de Marie-Jo photo C. Crouzel

et de Marie-Jo photo C. Crouzel

photos C. Crouzel
photos C. Crouzel

photos C. Crouzel

photo R. Levaché

photo R. Levaché

Biennale 2013 Expo

Nous avons également cousu et brodé collectivement le crazy pour la tombola.

Biennale 2013 Expo

L'atelier a participé au Printemps des Poètes avec un poème de Jacques Prévert, brodé par une vingtaine de sympathisantes.

photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché

photos R. Levaché

photo R. Levaché

photo R. Levaché

Biennale 2013 Expo

Et aussi des patchs réalisés individuellement avec ou sans mon aide dont la quantité et qualité s'améliorent régulièrement.

Biennale 2013 Expo

Avant de partir en vacances, les élèves des classes de CP et CE2 avec lesquels Nicole et moi avons animé l'atelier 3D, sont venus visiter l'expo avec leurs professeurs.

Ils ont pu admirer leurs œuvres !

Et apprécier bien d'autres choses, ils regardent, s' intéressement, posent des questions...

Biennale 2013 Expo

Explication autour du Jardin de grand-mère :

c'est un assemblage d"hexagones cousus à la main avec la technique dite "anglaise".

Très prisé au 19émé siècle, ce motif est de nouveau apprécié.

Margareth continue le Jardin de grand-mère avec des tons de gris et de bleus, que sa propre grand-mère a commencé !

contemplation du 2éme prix de la tombola, le Jardin d'intérieur de Pierre photo R. Levaché

contemplation du 2éme prix de la tombola, le Jardin d'intérieur de Pierre photo R. Levaché

photo R. Levaché

photo R. Levaché

Un espace est réservé aux panneaux textiles avec des fleurs naturelles de Mireille Caesteker.

photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché

photos R. Levaché

L'espace Bargello où sont rassemblés patchworks et vêtements avec empiècement.

Nombreuses déclinaisons de ce motif.

photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché

photos R. Levaché

Biennale 2013 Expo

Suite de l'expo au Petit Foyer avec les quilts très colorés de Paul de Léoville, il utilise souvent des tissus indonésiens.

Biennale 2013 Expo
photo R. Levaché

photo R. Levaché

photo R. Levaché

photo R. Levaché

Tableaux naïfs, appliqués de Véronique Noailles.

Biennale 2013 Expo

Les patchs des petites maisons réalisés au cours d'une Journée de l'Amitié proposée par l'Atelier.

Elles ont aussi été déclinées sur des manteaux présentés au défilé.

Un grand merci à tous ceux qui ont prêté leurs patchs, aux amis sympathisants actifs, aux visiteurs (environ 300 sur les 3 jours), à l' Amicale pour son soutien, à la mairie pour son aide, à ma famille, jeunes et moins jeunes présents et efficaces, à Roger...

photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché

photos R. Levaché

superbe travail d'appliqué photo R.Levaché

superbe travail d'appliqué photo R.Levaché

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #Défi du clocher, #patchwork
Defi du Clocher vu d'en bas

Mercredi 3 juillet 14h RDV au pied du clocher.

Une vingtaine de personnes étaient présentes.

Un petit crachin et le vent aussi.

Defi du Clocher vu d'en bas

Les premières photos nous donnent un aperçu de l’installation vu d'en bas.

Une deuxième partie sera consacrée aux photos vu d'en -haut et de la face cachée.

Installation de la bannière.

Découverte de la petite bande de 5 patchworks, sous les applaudissements du public.

Defi du Clocher vu d'en bas
Defi du Clocher vu d'en bas
Defi du Clocher vu d'en bas
Defi du Clocher vu d'en bas

Anne Bécheau, correspondante du journal Sud-Ouest est présente pour immortaliser l’événement.

le vent nous montre l'envers...

le vent nous montre l'envers...

Defi du Clocher vu d'en bas

En espérant que les intempéries ne lui mène pas trop la vie dure afin qu'il puisse y rester jusqu'au 19 Août.

Defi du Clocher vu d'en bas
Defi du Clocher vu d'en bas

Une boîte aux lettres au pied de l'escalier est prévue afin que chacun puisse laisser ses impressions. Nous comptons sur vous pour nous laisser remarques, suggestions, poèmes.

Un peu d'aide est la bien venue, avec les outils de fortune !

Defi du Clocher vu d'en bas

A faire, la ballade dans le vieux St Cyprien, les plans sont disponibles à l'Office du Tourisme et au Grand Foyer pendant l'exposition.

A noter sur vos agendas, pendant les journées du Patrimoine la visite du Clocher est organisée, guidée par Monsieur Mounet, le Maire.

Defi du Clocher vu d'en bas
Defi du Clocher vu d'en bas

Je suis surprise de constater que l'on voit bien chaque patchwork, on peut reconnaitre chaque bloc, même ceux qui sont tout en haut.

Par contre de très loin, on peut imaginer qu'il y a quelque chose de "pas comme d'habitude".

Les dessins apparaissent à partir du rond-point.

Superbe vue depuis l'école maternelle, avec les toits de la vielle ville !

Defi du Clocher vu d'en bas
Defi du Clocher vu d'en bas

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #stages, #punching

Jeudi après-midi s'est déroulé le 1er stage d'été, même le soleil était présent !

Pour ce premier rendez-vous,

le club de Mussidan, sous la houlette de la pétulante Amandine, a fait le déplacement.

Sur la journée, étaient prévus la visite de la Filature le matin, repas ouvrier à l'Auberge de la Nauze puis stage bijoux textile.

La perceptive d'une journée bien remplie à Fontgauffier.

Le groupe est constitué de 14 participantes motivées !

Ambiance garantie !

remarquez la pochette en sashiko

remarquez la pochette en sashiko

La première étape consiste à choisir l'assortiment de tissu parmi une centaine de pochettes d'échantillons.

Puis le tissu de fond, celui dans lequel on incrustera les petits bouts à l'aide de la machine à puncher.

Premier stage bijoux d'été

Après une brève explication sur les machines, leur fonctionnement, les plus hardies se lancent.

Chacune expérimente, recherche des effets, juge le rendu, essaie à nouveau...

Premier stage bijoux d'été

On passe ensuite au perlage.

Premier stage bijoux d'été

Encore des choix difficiles !

Premier stage bijoux d'été

Pour effectuer les finitions, un peu de concentration est nécessaire.

Le verso doit être presque aussi joli que l'endroit.

Ce qui n'empêche pas la bonne humeur.

Premier stage bijoux d'été

Au final des colliers et des broches qui vont embellir vêtements et patchworks.

Voici les "œuvres".

Premier stage bijoux d'été
Premier stage bijoux d'été
Premier stage bijoux d'été
Premier stage bijoux d'été
Premier stage bijoux d'été
Premier stage bijoux d'été
Premier stage bijoux d'été
Premier stage bijoux d'été
Premier stage bijoux d'été
Premier stage bijoux d'été
Premier stage bijoux d'été
Premier stage bijoux d'été
Premier stage bijoux d'été

13 modèles pour 14 participantes !

Que celle qui manque veuille bien se dénoncer et m'envoyer une photo afin que je l'ajoute.

Merci aux amies de Mussidan pour cet agréable moment partagé.

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #patchwork, #expositions

Il y a deux ans, nous avions proposé un travail à partir du tangram aux enfants de l'école primaire de St Cyprien.

Cette année le thème proposé est le cube en 3D.

Les classes de CP et CE2 ont souhaité y participer.

3D à l'école

Nous étions deux à intervenir.

Pour l'approche théorique les deux classes ont été réunies.

Qu'est-ce que le patchwork ?

Quelles sont les couleurs de l'arc en ciel ?

Les enfants ont déjà étudié les couleurs et sont heureux de nos faire partager leurs connaissances.

Nous essayons de comprendre pourquoi à partir des mêmes figures on peut voir deux choses différentes, des cubes ou des étoiles.
Nous essayons de comprendre pourquoi à partir des mêmes figures on peut voir deux choses différentes, des cubes ou des étoiles.

Nous essayons de comprendre pourquoi à partir des mêmes figures on peut voir deux choses différentes, des cubes ou des étoiles.

C'est la valeur de la couleur qui fait apparaitre un motif ou un autre.

Pour faire un cube qui va donner à notre cerveau l’illusion qu'il est en relief, il faut choisir du tissu ou du papier de valeur claire, moyenne et foncée.

Une couleur devient plus claire si on ajoute du blanc, plus foncé avec du noir.

Apparait également la notion de relativité.

Une couleur qui parait claire par rapport à une autre peut être foncée par rapport à une troisième.

Les élèves regagnent leurs classes respectives pour la partie pratique.

Cette année nous avons choisi de travailler avec du papier, le tissu étant difficile à couper avec de ciseaux d'écolier !

Les CP ont été réunis par tables de 6 afin que chaque petit groupe travaille avec les même couleurs.

Chaque enfant possède un gabarit du losange de base.

Ils se sont sentis très concernés. Ils ont bien suivi la progression proposée.

Il faut trois losanges pour faire un cube qui sera collé sur un support de fond.

 

 

photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché

photos R. Levaché

Pour les CE2, l'intervention des adultes est moins directive concernant le choix des couleurs.

Par contre, il faut éviter de gaspiller le papier en coupant chaque morceau au bord.

Il faut bien choisir les papiers pour avoir un contraste marqué.

Pas toujours facile de savoir si un papier est clair ou foncé par rapport à un autre !

L'approche pratique a un coté ludique que les élèves ont su apprécier.

Une seule séance pour ce genre de recherche est un peu juste.

On pourrait envisager 2 ou 3 interventions .

Merci à Anne et Stéphane de nous avoir accueillies et secondées pour l'exercice.

Quand les collages sont secs, ils sont plastifiés et peuvent servir de set de tables.

Les œuvres des enfants seront exposés au Grand Foyer les 5-6-7 juillet.

Autre modéle de patchwork en 3D photo C. Crouzel

Autre modéle de patchwork en 3D photo C. Crouzel

Le samedi 6 juillet après-midi, les enfants qui le souhaitent pourront faire un set de table et repartir avec.

Il sera également possible de confectionner un petit pantin à la main ou à la machine.

3D à l'école

Depuis quelques jours, la bibliothèque de St Cyprien présente une exposition sur les illusions d'optique.

De nombreux livres sont à disposition sur ce sujet.

Lisette, la bibliothécaire propose également aux scolaires qui lui rendront visite des exercices sur ce thème.

visage de jeune fille ou bouquet ?

visage de jeune fille ou bouquet ?

3D à l'école

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #défilés

Samedi ont eu un lieu les essayages pour le défilé du 7 juillet.

Ambiance garantie !

Christine Crouzel, la photographe a réussi à fixer quelques instants de l’effervescence du moment.

Voici quelques clichés, sans dévoiler l'essentiel.

Une quinzaine de mannequins étaient au Rendez-vous.

Il s'agit d'associer vêtements et mannequins en fonction des tailles, des morphologies, de la couleurs de la peau et des cheveux...

 

 

 

photo R. Levaché

 

 

 

Il faut que chaque tenue trouve un mannequin qui lui convienne et réciproquement.

 

 

 

 

 

Ensuite il faut trouver les bonnes chaussures parmi la centaine de paires récupérées.

 

photos Christine Crouzel et R. Levaché
photos Christine Crouzel et R. Levaché
photos Christine Crouzel et R. Levaché

photos Christine Crouzel et R. Levaché

photos Christine Crouzel
photos Christine Crouzel
photos Christine Crouzel

photos Christine Crouzel

On mets une étiquette avec le nom du mannequin sur le cintre qui va rejoindre les vêtements déjà attribués.

Et on note son mon et son vêtement sur les tableaux.

Écrit comme ça, c'est simple, mais multiplié par 15 mannequins et soixante tenues...

photos Christine Crouzel
photos Christine Crouzel
photos Christine Crouzel
photos Christine Crouzel
photos Christine Crouzel
photos Christine Crouzel
photos Christine Crouzel

photos Christine Crouzel

La bijoutière n'ayant pu se rendre disponible ce soir là, il nous restera à assortir les tenues aux bijoux et à associer les sacs et chapeaux.

Un mois ne sera pas de trop pour effectuer finitions et retouches.

Ensuite, il faut faire l'ordre de passage afin que chacun ait le temps de se changer entre deux. C'est toujours très rapide dans les coulisses pendant le défilé.

Puis, en faire un tableau récapitulatif.

Enfin, les fiches descriptives des vêtements et créateurs pour le présentateur.

Tout sera prêt pour dimanche 7 juillet 16 heures.

Et chacun sera à son poste.

Ainsi que le public, que nous espérons nombreux et chaleureux.

miroir, miroir, dis-moi...

photo R. Levaché

photos C. Crouzel

photos C. Crouzel

photos C. Crouzel

photos C. Crouzel

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #expositions

et bien voila, nous sommes revenus.

Pas facile de faire un article car nous avons vu beaucoup de choses.

Simplement nous allons essayer de vous donner un petit aperçu des expositions que nous avons visitées.

Jeudi matin, 10 heures à l'ouverture de Kéchiloa.

Concours "Réticule et Minaudière" au Fronton

Les nouvelles créations européennes à partir des losanges Hazara afghans.

A partir d'un losange brodé avec du fils de soie par une brodeuse afghane, un patchwork est réalisé par une quilteuse européenne, suspendu comme un mobile.

Beaucoup d'originalité, moins symbolique que les précédentes éditions.

Trois losanges de nos copines de Dordogne, Colette, Mireille et Sonia.

photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché

photos R. Levaché

Ensuite dans cette espace immense beaucoup de merveilles.

Les allées sont larges, c'est agréable de pouvoir prendre du recul.

Une œuvre a toujours plusieurs angles de lectures en fonction de la distances à laquelle on se trouve.

On a l'impression d'avoir tout vu mais une deuxième visite, le lendemain avec le groupe de Dordogne permet encore de découvrir des choses, des détails...

J' ai été impressionnée par les patchworks de Marcelle Orban, que de minutie dans ses appliqués gigantesques, avoir 13 petits enfants cela motive !

Piécés et appliqués de M. Orban photos R. Levaché
Piécés et appliqués de M. Orban photos R. Levaché
Piécés et appliqués de M. Orban photos R. Levaché

Piécés et appliqués de M. Orban photos R. Levaché

J'ai beaucoup aimé les variations de brodeurs à partir d'un carré dessiné par Hubert Valéri.

Jean, mon beau-père, s'est offert le kit pour réaliser une lampe appliquée représentant un coq, en boutis.

Et qui c'est qui va le quilter et le bourrer de mèche de coton ?

Et là, pas question de le commencer sans le finir !

J'ai deux dates, novembre pour son anniversaire ou Noël.

Après-demain, je m'y mets.

De retour de St jean de Luz

mon coup de cœur : superbe répartition des couleurs avec des blocs "quadrille de Virginie"

photo R.Levaché

 Eliane Quehl, appliqué contemporain à la maison de l'Infante photos R. Levaché

Eliane Quehl, appliqué contemporain à la maison de l'Infante photos R. Levaché

A l' Antenne se trouvent Nadja Berruyer et Kathrine Roumanoff.

Nadja travaille pour la haute couture, le cinéma, le théâtre et assure des formations de broderie.

Elle propose des tableaux perlés sur du tulle.

Des milliers de petites perles peignent un sujet mais aussi des émotions comme dans son tableau "le ligament antérieur".

De retour de St jean de Luz

Beaucoup de fraicheur dans les tableaux textiles de Katherine Roumanoff.

Des collages de tissus qui nous proposent des portraits naïfs et des bustes de personnages.

J' ai toujours beaucoup de plaisir à admirer les Quilts de Légende.

Je trouve que la répétition d'un même bloc a un effet reposant pour l'esprit.

Il s'agit de reproductions d'anciens patchworks de grande taille, de très grande qualité qui sont exposés chaque année à Brouage.

photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché

photos R. Levaché

A la salle Maeva/Eguzki, l'association nationale France Patchwork -prochainement un article à son sujet- présente les quilts primés lors de ces concours et des modèles choisis pour la revue.

Un patchwork m'a beaucoup plu, c'est un travail de broderie, original et rigoureux à la fois.

De retour de St jean de Luz
De retour de St jean de Luz
De retour de St jean de Luz

Travail de transparence de Merce Desedamas

Et d'autres artistes connus internationalement ou simplement au sein de leurs club !

Patcheuses mais aussi dentellières, feutrières, brodeurs et brodeuses...

L'éclairage des patchs et le manque de soleil n' ont pas facilité le travail des photographes amateurs.

et les chapeaux de Francine Cavadore

photo R. Levaché

A l'auditorium se trouve de merveilleux patchworks traditionnels réalisés avec de tissus japonais dans un ensemble intitulé "la chambre des couleurs".

Ainsi que les œuvres du concours "la ligne blanche".

Ainsi que les œuvres du concours "la ligne blanche".

De retour de St jean de Luz
De retour de St jean de Luz

De nombreuses démonstrations étaient proposées, techniques traditionnelles mais aussi "rapides", avec des astuces et des petites combines qui facilitent parfois la vie.

Un espace d'échanges très convivial.

Nous avons retrouvé le groupe du voyage de St Cyprien le vendredi soir au VVF afin partager le repas suivi d'une petite Ré-création.

J'ai proposé à chacun, il y avait deux messieurs, une enveloppe comprenant le nécessaire pour faire une épinglette bijoux. Avec un morceau de tissu punché et des perles assorties.

Certaines ont ajouté un peu de broderie.

Certaines ont laissé échapper leurs perles et prétexté que je ne savais pas compter !

désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché
désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché
désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché
désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché
désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché
désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché
désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché

désolée pour ceux qui manquent, ils n'étaient pas finis ou les photos sont floues photos R. Levaché

Un mot sur les œuvres de Patrician, exposées à la Rotonde jusqu'au 16 juin.

il s'agit de sculptures de conception originale mariant des fils d'acier, la paille de fer, le grillage et de la peinture...

Des mues d'animaux de grande taille sont présentées, un cheval grandeur nature, une salamandre, un coq...

On a l'impression d'une grande légèreté.

Dommage, les photos n'étaient pas autorisées, les sculptures et les ombres portées sur les murs blancs de la Rotonde donnaient vie aux animaux en dentelles de métal.

photos R.Levaché

photos R.Levaché

De retour de St jean de Luz

Les conditions climatiques ont un peu perturbé la fête.

Les animations prévues au kiosque Louis XIV n'ont pu avoir lieu, il y avait une grande flaque en son milieu et il faisait trop froid pour tenir une aiguille.

Les échanges et rencontres de rues impromptues sont plus difficiles, même si parfois l’abri d'un store permet d'engager une conversation le temps de l'averse !

Malgré cela, nous avons sommes revenus des souvenirs plein la tête avec l'envie de me remettre à coudre afin d'exploiter de nouvelles idées.

Merci à Francine Flattard et son groupe de bénévoles pour ce travail d'organisation gigantesque qui permet de nous offrir ces moments de découvertes, de bonheur et de plaisirs partagés.

photos R. Levaché

photos R. Levaché

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #défilés, #patchwork

C'est toujours avec beaucoup de bonheur que nous retrouvons Tania et Maïté pour participer aux défilés, ainsi que les créatrices et mannequins qui leurs sont fidèles tous les deux ans.

Il y a deux présentations, 18 et 21 heures.

 

 

 

Ensemble réalisé avec des sacs de pomme de terre en jute, sacs de riz, bouchons de champagne...

photo R. Levaché

photos R. Levaché
photos R. Levaché

photos R. Levaché

photos R. Levaché

photos R. Levaché

photos R. Levaché
photos R. Levaché
photos R. Levaché

photos R. Levaché

photos R. Levaché

photos R. Levaché

Beaucoup de variétés encore cette année, avec de la broderie, du patch, des appliqués, de la récup, de la dentelles, du matelassage, de la laine feutrée, du nuno...

Du classique chic, de l'improbable, du sexy, de la fantaisie, de l'humour, des clins d’œil, du glamour...

 

Onze de mes tenues étaient proposées au public.

Pas de photos car elles seront présentées au défilé qui se déroulera le 7 juillet à St Cyprien, en Dordogne !

Juste une coucou à mes amis de Dordogne, Corrèze, Creuse et Gironde, avec un haut fait à partir d'un napperon Richelieu et d'une dentelle.

Avec les chapeaux de Francine Cavadore et les espadrilles sur mesure de la sandalliére Pascale Douet.

Détails de frou-frou quilté,

de cailloux emprisonnés par de la broderie.

Après un intermède dansé au son et rythme de la zumba nous avons pu admirer une douzaine de vêtements en laine feutrée et nuno de Françoise Christien.

On pouvait également découvrir ses œuvres feutrées à la salle Ducontenia.

De la féminité et de la légèreté.

J'adooore.

photos R. Levaché
photos R. Levaché

photos R. Levaché

Et au final, la robe de mariée portée par Émeline et cousue par sa maman Muriel.

Une vraie robe de Fée accompagnée de son ange !

 photos R. Levaché
 photos R. Levaché
 photos R. Levaché

photos R. Levaché

photos R. Levaché

photos R. Levaché

A noter que Tania nous a donné rendez-vous dans deux ans !!!

photos R. Levaché

photos R. Levaché

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 > >>