Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
joelino

joelino

pour Joëlle en esperanto, Vétillard art textile vestimentaire, customisation vêtement, défilé de mode

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #vêtements
Customisation avec broderies afghanes
Customisation avec broderies afghanes
Customisation avec broderies afghanes
Customisation avec broderies afghanes
Customisation avec broderies afghanes

Pour la nouvelle édition de Quilt en Sud qui aura lieu à Biarritz du 3 au 6 juin, je propose un stage d'une journée de customisation avec les broderies afghanes.

Comment valoriser les broderies des femmes afghanes en les mettant sur des vêtements, comment les intégrer ?

Sans que cela soit exhaustif, je vous présente quelques exemples de réalisations avec diverses techniques.

Customisation avec broderies afghanes
Customisation avec broderies afghanes
Customisation avec broderies afghanes
Customisation avec broderies afghanes
Customisation avec broderies afghanes
Customisation avec broderies afghanes
Customisation avec broderies afghanes

Tous les formats de broderie peuvent être exploités, carré, triangle, losange, rectangle et bande.

Customisation avec broderies afghanes
Customisation avec broderies afghanes
Customisation avec broderies afghanes
Customisation avec broderies afghanes

Il s'agit de créer un lien avec le vêtement afin de donner l'impression que la broderie fait partie intégrante du vêtement et non pas plaquée dessus.

Plusieurs techniques sont utilisées :

-appliqué avec rentré

-appliqué inversé

-bloc piècé façon patchwork et intégré dans le vêtement

-embellissement avec broderie main et machine, perlages.

La participation financière des stagiaires sera reversée intégralement à l’association Deutsch-Afghanes-Initiatives.
Vendredi 6 juin
Le coût est de 25 euros auquel il faut ajouter l'achat des broderies antérieurement ou sur place.

Que cette journée soit aussi prétexte à un échange de petites et grandes astuces.

Customisation avec broderies afghanes

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
le chateau de Beynac

le chateau de Beynac

Cette année, l'Assemblée Générale et la Journée Nationale de France-Patchwork auront lieu en Dordogne à Périgueux, les 29 et 30 mai.

La délégation travaille d'arrache-pied pour offrir un moment de bonheur à tous.

Un moment convivial, gourmand, Périgord oblige, avec des rencontres et des retrouvailles.

Et évidemment des patchs, des animations, des conférences et des petits cadeaux...

Photos JNA

Afin d' être sûr de ne rien louper et de garder ce souvenir en images, Christine Crouzel qui illustre régulièrement mes articles comme ceux des Séances Photos et me suit lors des défilés, propose de faire un DVD avec photos et vidéos.

Périgord vert, Nontron, Brantome, Périgord Pourpre, Bergerac, Issigeac, Périgord Blanc, Périgeux, St Astier, Périgord Noir Sarlat, Montignac

Périgord vert, Nontron, Brantome, Périgord Pourpre, Bergerac, Issigeac, Périgord Blanc, Périgeux, St Astier, Périgord Noir Sarlat, Montignac

Photos JNA

Vous pouvez le réserver dés à présent.
En bonus, pour les 50 premières réservations, le DVD sera dans une pochette textile aux quatre couleurs du Périgord.
Christine couvrira tous les moments forts de l’événement.
L'Assemblée Générale, les conférences, les animations, la JNA sans oublier les patchworks exposés sur place et dans les différents endroits de Périgueux...
En photos et vidéos.
A réserver auprès de C.Crouzel Le Grand Seignal 24220 Castels
Prix 10 euros chèque à l'ordre de C.Crouzel

noyeraie sous la neige

noyeraie sous la neige

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Premières photos manteau Laine et Tissu

merci à Geneviève pour les photos de ces deux premières réalisations du manteau Laine et Tissu

Premières photos manteau Laine et Tissu
Premières photos manteau Laine et Tissu

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #vêtements
modèle B
modèle B

modèle B

Ceux qui me suivent depuis quelque temps connaissent l'histoire de ce manteau.

A partir d'un modèle entièrement tricoté (machine), j'ai imaginé un montage avec du tissu.

Plus rapide à faire, et offrant plus de possibilités.

Je l'ai proposé pour la première fois aux copines, lors d'un journée de l'Amitié Point et Patch.

Puis en stage d'une journée à la Filature et dans des clubs.

modèle C R.Levaché

modèle C R.Levaché

Je mets les explications à disposition de tous ceux qui voudront l'utiliser à condition de m'envoyer une photo de l'ouvrage fini.

Aucune notion de couture n'est nécessaire, juste un peu de concentration pour couper le trou au bon endroit.

Et si on ne sait pas tricoter, il est toujours possible de demander à une mère, grand-mère, voisine qui sera ravie de mettre son talent à disposition.

C'est aussi l'occasion d'apprendre dans un café-tricot car la bande peut être réalisée par une débutante bien guidée.

De nombreuses variantes sont possibles, plus court, plus long, façon robe portefeuille avec manches longues ou courtes…

C'est toujours le même principe : un tissu dans lequel on coupe un cercle et une bande de tricotée, cousue comme un cache-épaule qui fera le dos et les manches.

Sa forme est particulièrement adaptée aux silhouettes en Y et X, même un peu rondes.

modèle B photo R.Levaché

modèle B photo R.Levaché

modèle C photos R.Levaché

Le modèle C est plus complexe à réaliser, il faut mieux faire d'abord le A ou B.

modèle C photo R.Levaché

modèle C photo R.Levaché

Défilé St Cyprien Juillet 2013
Défilé St Cyprien Juillet 2013
Défilé St Cyprien Juillet 2013

Défilé St Cyprien Juillet 2013

Choix du tissu :

Le choix du tissu et de la laine est important.

Il faut un beau tissu souple, de préférence en laine, pour la version manteau.

Quand on le prends par un angle, de jolis godets doivent se former dans le biais.

La laine bouillie peut convenir ainsi que la polaire.

L'avantage des deux est qu'il n'y a pas besoin de faire d'ourlet autour.

Il faut que l'épaisseur de la laine choisie soit en rapport avec l’épaisseur du tissu.

Si tissu moyen, laine moyenne, aiguilles à tricoter moyenne.

De même, si le tissu est chargé en structure ou dessin prendre une laine simple.

Au contraire, si le tissu est uni sans effet, on peut choisir une laine originale.

Il faut aussi faire attention à l'envers du tissu car toute la partie apparente du col se trouve sur l'envers.

Manteau "Laine et Tissu", le Tuto
Manteau "Laine et Tissu", le Tuto

modèle C photos R.Levaché

Métrage tissu

Pour le modèle avec capuche A, il faut que le tissu soit carré, environ 1.40x1.40m pour un manteau arrivant au genou pour quelqu'un mesurant 1.60m.

Pour un col plus petit B, 1.20m suffisent.

modéle A premier manteau réalisé avec un compas du marinier défilés 2011 St Cyprien et Quilt en Sud
modéle A premier manteau réalisé avec un compas du marinier défilés 2011 St Cyprien et Quilt en Sud

modéle A premier manteau réalisé avec un compas du marinier défilés 2011 St Cyprien et Quilt en Sud

En pratique, c'est très facile à expliquer, en théorie un peu moins. J’espère que cela sera clair.

Les mesures indiquées correspondent à la taille 38

Explications des manches et du dos

La bande de tricot est tricotée en jersey ou en point fantaisie dans le sens de la largueur.

Si on utilise un point fantaisie, il ne faut pas qu'il soit trop extensible en largeur.

On commence par un poignet et on finit par l'autre.

On peut commencer par quelques rangs de côtes pour éviter que le bord ne roule.

Faire des augmentations (de 5 à 12 fois) comme pour un pull, de chaque coté jusqu'en haut de la manche.

A ce niveau là, la largeur de la bande correspond au tour du bras, environ 35cm.

Continuer tout droit pour faire la partie qui correspond au dos, sur environ 60cm.

Continuer pour faire l'autre manche, sans oublier les diminutions.

La bande fait environ 1.40m de longueur.

Marquer le milieu de la bande en haut et en bas.

Pas d'inquiétude à avoir, si la bande est trop courte ou trop longue, il sera toujours temps de défaire ou d'ajouter des rangs.

Coudre les manches à point arrière jusqu’au niveau du dos.

Essayer le cache-épaule ainsi réalisé.

Pour une robe sans manche, on ne tricote que le morceau de bande qui est cousu sur le tissu, soit un rectangle.

"patron" suivant modèle, les pointillés sont les pliures

"patron" suivant modèle, les pointillés sont les pliures

Montage

1- Plier le tissu en deux dans le sens de la largeur (modèles A et B). Pour C voir explication après.

2- Replier une deuxième fois de la taille du Rayon du trou ((R:18cm)+ H la hauteur du col, (modèle B : H = 30cm).

S'il s'agit du modèle avec capuche A, plier une deuxième fois en deux. Le trou est dans le centre du tissu.

Pour le modèle le plus souvent choisi B,la partie repliée fait R+H =48cm).

3-Tracer le Rayon en se servant du mètre ruban comme d'un compas. Couper le cercle sur le trait, ne pas ajouter de marge de couture.

Pour la taille 40-42 R =18 +1cm et pour le 44-46 R =18+2cm.

étape -2 -3
étape -2 -3

étape -2 -3

4- Avant de déplier, marquer avec un fil les 4 repères des pliures.

5- Essayer le « tissu » afin d’ajuster la taille du cercle si nécessaire. On l'enfile comme si c'était un manteau (les deux bras dans le trou et non la tête) pas comme un poncho !

Cela doit "coincer" un peu aux épaules en le mettant mais une fois enfilé, on doit être à l'aise.

Sinon, recouper un peu le cercle après avoir replié le tissu en quatre, ne couper à chaque fois qu'un demi centimètre.

6- Surjeter ou faire un point de zigzag sur la bordure du trou.

7- Faire correspondre les 4 repères du cache-épaule (milieux de la bande, hauts des manches) avec ceux du tissu en faisant attention au positionnement, si on considère que ce sont les 4 points cardinaux, le Nord correspond au milieu dos sur la laine et au bas du col sur le tissu. Épingler et bâtir.

8- Essayer puis coudre à point arrière ou à la machine.

Pour les robes, modèles C avec le droit fil devant gauche, le trou se trouve dans un angle.

Mesurer le tour de poitrine P auquel on ajoute le distance entre les deux seins P' + 5cm.

Le centre du trou est situé au milieu de la mesure P+P'+5cm.

Manteau "Laine et Tissu", le Tuto
Manteau "Laine et Tissu", le Tuto
Manteau "Laine et Tissu", le Tuto

Finitions

Couper le bord du manteau en fonction de la forme désirée en arrondi derrière et/ou devant et au col.

L’embellissement sera alors posé, patchwork, perles, broderie, incrustation de laine ou soie…

Si besoin faire un ourlet ou poser un biais, une bordure, une bande de fourrure… autour du manteau.

Attention, au niveau de l’encolure, le tissu est sur l’envers, donc l'ourlet aussi.

Pour cacher la couture, on peut coudre une laine (celle des manches) , petit galon au point de Boulogne.

Prévoir ou non un mode de fermeture, pression, broche, bouton ...

Modèle C version robe : pour fermer le coté droit il faut mettre une petite pression sous le bras ou sous le col, de façon invisible.

Manteau "Laine et Tissu", le Tuto
quelques exemples de broches réalisées avec la machine à puncher photos R.Levaché
quelques exemples de broches réalisées avec la machine à puncher photos R.Levaché
quelques exemples de broches réalisées avec la machine à puncher photos R.Levaché
quelques exemples de broches réalisées avec la machine à puncher photos R.Levaché
quelques exemples de broches réalisées avec la machine à puncher photos R.Levaché
quelques exemples de broches réalisées avec la machine à puncher photos R.Levaché
quelques exemples de broches réalisées avec la machine à puncher photos R.Levaché
quelques exemples de broches réalisées avec la machine à puncher photos R.Levaché
quelques exemples de broches réalisées avec la machine à puncher photos R.Levaché

quelques exemples de broches réalisées avec la machine à puncher photos R.Levaché

modèle asymétrique photo R.Levaché

modèle asymétrique photo R.Levaché

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #patchwork, #défilés
photo R.Levaché

photo R.Levaché

Un dernier retour en arrière à Ste Marie pour le défilé Russe que je n'aurais loupé pour rien au monde...

Et je n'ai pas regretté d'avoir fait le queue dés 10h15 afin de ne pas rater l'ouverture des portes et avoir la place idéale pour mon photographe.

Pas regretté d'avoir attendue assise dans le couleur à tricoter en compagnie d’autres fêlées comme moi.

Cela m'a permis de découvrir Sylviane 72 que je ne connaissais que par correspondance, avec sa bande de joyeuse copines..

J'ai vraiment adoré ce défilé articulé en quatre parties.

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

En ouverture des vêtements traditionnels.

Les formes sont relativement simples mais enrichis d'une multitude de détails.

Des broderies, des pompons, des galons, des perles...

Le rouge est la couleur dominante.

Impressionnant de richesse !

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Viennent ensuite des mannequins russes portant des vêtements contemporains avec du patchwork .

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Helen Varonova est la charmante personne qui les a crées et qui a organisé ce défilé.

Elle était assise en face de nous avec le sac sur les genoux.

C'est la partie que j'ai aimé le plus.

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Puis sont présentées des reproductions de poupées folkloriques de collection, grandeur nature.

Elles avaient chacune un accessoire, chapeau, sac représentant des animaux.

Délicieusement kitch !

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Les formes des vestes avec basques et godets m'ont vraiment rappelé les vestes périgourdines du siècle dernier.

Je dois m'en faire une depuis des années pour aller à la prochaine Félibrée !

Un aperçu de la collection du styliste russe Nicholas Teryuhina.

Bien sûr, tout ne me plait pas mais j'aurai bien aimé avoir fait la série de vestes en jean sur robes tubulaires que je n’hésiterai pas à porter !

Ste Marie Défilé Russe
Ste Marie Défilé Russe
Ste Marie Défilé Russe
Ste Marie Défilé Russe
Ste Marie Défilé Russe
Ste Marie Défilé Russe
Ste Marie Défilé Russe
Ste Marie Défilé Russe
Ste Marie Défilé Russe

L'ambiance de ce défilé était agréable, pleine d'émotion et le bonheur se lisait dans les yeux d'Héléna quand nous avons échangé quelques mot en anglais à la fin.

Ste Marie Défilé Russe
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Un voyage aux Pays des Elfes.

Ste Marie Défilé Russe
Ste Marie Défilé Russe
Ste Marie Défilé Russe

A moins que ce ne soient les Fées des Neiges ou les Druidesses des glaces, toute en transparence...

Avec des effets de manches, de godets, de drapés dans le biais dans des tissus fluides.

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

photo R.Levaché

photo R.Levaché

photo R.Levaché

photo R.Levaché

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard

Toutes les délégations ont organisé une JA le même jour afin que les 10 000 adhérents de l'association fêtent ensemble les 30 ans.

J'aurai du mettre un "s" à JA car pour moi, il y en eu deux.

La première à St Laurent sur Manoire en Dordogne en journée et la deuxième en soirée à Puymoyen, la délégation des Charentes m'ayant gentiment invitée à y faire un défilé.

C'était là que j’avais présenté mon premier défilé "sur commande", il y a quelques années.

photo J.Vétillard
photo J.Vétillard

En Dordogne, l'ouvrage proposé était une broche utilisant des fermetures éclair.

Très mignon, je pense qu'elles feront des petits car de nombreuses variantes sont possible.

La seule contrainte était d'y broder son nom.

Au dessert, nous avons trinqué en espérant que cette association nationale, continuera longtemps à fédérer les passionnés de patchwork et des arts textiles en général.

Le gâteau à trois niveaux et trois parfums était à la hauteur de l’événement.

Beau et délicieux.

Domique, Sylvie, Marie-Claude et Anne prétes à sacrifier la gateaux...photo J.Vétillard

Domique, Sylvie, Marie-Claude et Anne prétes à sacrifier la gateaux...photo J.Vétillard

En fin d’après-midi, j'ai donc pris la route vers le nord pour rejoindre les copines de Charente.

Leur JA s'est déroulé en deux temps, une première partie l’après-midi pour réaliser la broche avec fermeture éclair et une seconde le soir, voir toute la nuit pour les plus motivées...

photos J.Vétillard
photos J.Vétillard

photos J.Vétillard

Le défilé a commencé de façon informel pendant l'apéritif, les mannequins déambulant à travers les convives et s'est poursuivi sur l'estrade entre le fromage et le gâteau.

Comme promis lors d'un précédent article, je ne vous montrerai pas encore une fois les modèles présentés.

Bien sûr les mannequins jeunes et moins jeunes ont été à la hauteur car il a fallu faire essayages, maquillage et répétition en peu de temps.

Et toujours dans une ambiance de bonne humeur, même si cela fait parfois un peu peur de se montrer en public, n'est-ce pas Sahara ?

Si malgré tout vous voulez voir des photos, ce dont je ne doute pas, d'ici quelques jours, il y en aura sur le blog de Marmotte.

Juste une photo de la brochette de mannequins.

photo Damien Megret

photo Damien Megret

Il y a un vêtement que vous n'aviez jamais vu dans mes défilés, lequel ?

Je ne parle pas du mien.

Pour l’événement la délégation des Charentes s'était lancé comme défi de se faire chacune un gilet noir, embelli de rouge.

photo Damien Megret

photo Damien Megret

Chacune ayant fait le sien en cachette, ce fut un plaisir de les découvrir ce jour.

photos J.Vétillard
photos J.Vétillard
photos J.Vétillard
photos J.Vétillard
photos J.Vétillard
photos J.Vétillard
photos J.Vétillard
photos J.Vétillard
photos J.Vétillard
photos J.Vétillard
photos J.Vétillard
photos J.Vétillard
photos J.Vétillard
photos J.Vétillard

photos J.Vétillard

Avec de nombreux détails.

Comme vous avez pu remarquer les photos ne sont pas de Roger, pourtant impatient de tester son nouvel appareil photo mais il travaillait ce jour-là.

photo J.Vétillard

photo J.Vétillard

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #défilés
photo C.Crouzel

photo C.Crouzel

photo R.Levaché

Pour clore ces deux jours au Forum, un défilé de mode en soirée, un peu comme une rétrospective des vêtements que j'ai fait depuis une dizaine d'années.

Avec une surprise pour le final.

Et un bonus à la fin de cet article.

Beaucoup de modèles déjà vus et revus, désolée pour les copines, les fidèles, ceux qui me suivent depuis quelques temps...

Quelques explications pour ceux qui découvrent mon travail.

Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur

Pour l'ouverture, J'ai repris l'idée des JEMA. Léandre n'avait alors pas réussi à détricoter plus que quelques centimètres !

L'idée étant de détricoter entiérement la robe...

Stan n'a pas fait mieux, il va falloir apprendre à nos jeunes hommes à faire des pelotons !

photo R.Levaché

photo R.Levaché

Voici la première veste que j'ai réalisée, avec l'aide d’Odette pour le partie couture.

Des petits morceaux de tissus de toutes natures, pas facile à travailler et un dernier coup de fer trop chaud qui a fait fondre un morceau de dentelle !

Quel confort d'avoir maintenant une centrale vapeur sans réglage !

Et comme une récompense, la phrase de Philippine qui restera dans un petit coin de nom cœur : "C'est de la haute-couture".

Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur

Au début, surtout des touches de patchwork intégrées dans les vêtements que je réalise.

Comme l'a remarqué Catherine, les motifs sont très souvent dans le dos.

Défilé de Mode Luz St Sauveur

Ensuite, j'ai ajouté un peu de broderie main, toujours des points simples comme le point avant et le point droit, le point de tige et d'épine.

Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur

Puis des perles de différentes tailles, cousues en petits tas étirés avec des dégradés de couleurs.

Toujours avec des motifs de patch comme les logcabin, le bargello mon préféré, les bandes de séminolle, le crazy...

Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur

J' ai ajouté de la laine cardée, d'abord à l'aiguilles à feutrer puis à la machine à puncher ou "piqueteuse" comme l’appelle si joliment nos copines de Pyrénées.

Vous connaissez la suite, je piquète avec frénésie tout ce que je trouve...

Un peu de tyveck par-ci, un peu de peinture par-là.

Photos C.Crouzel F.Duverneix R.Levaché
Photos C.Crouzel F.Duverneix R.Levaché
Photos C.Crouzel F.Duverneix R.Levaché

Photos C.Crouzel F.Duverneix R.Levaché

Je travaille maintenant aussi des matières comme le feutre, le nuno.

Photos C.Crouzel R.Levaché
Photos C.Crouzel R.Levaché

Photos C.Crouzel R.Levaché

Quelques nouveautés dont cette jupe réalisée avec des chutes de tissus fabriqués par la Carde à Luz.

Avec un gilet tricoté et le bouts des manches en crochet libre ou free-form.

La Carde est une fabrique de couverture en laine des Pyrénées tissées ainsi que d'autres produits au confort incomparable, robe de chambre, vêtements tricotés.

Et tout récemment la réalisation de tissu de laine aux couleurs naturelles.

J'ajoute aussi des dentelles appliqués.

Photo R.Levaché

Photo R.Levaché

Photos C.Crouzel R.Levaché
Photos C.Crouzel R.Levaché

Photos C.Crouzel R.Levaché

Photo C.Crouzel

Je fais peu d'appliqué seulement à bord franc ou façon vitrail, recouvert d'un petit biais.

photos C.Crouzel
photos C.Crouzel
photos C.Crouzel
photos C.Crouzel

photos C.Crouzel

Deux perles raffinées au milieu du défilé, les tailleurs de Marie-Sophie Brou.

Les vêtements de Marie-Sophie ont toujours une histoire, comme des liens tissées entre deux continents, entre les personnes qui comptent pour elle.

vêtements Marie-Sophie Brou photos R.Levaché F.Duverneix
vêtements Marie-Sophie Brou photos R.Levaché F.Duverneix
vêtements Marie-Sophie Brou photos R.Levaché F.Duverneix
vêtements Marie-Sophie Brou photos R.Levaché F.Duverneix

vêtements Marie-Sophie Brou photos R.Levaché F.Duverneix

Au final, deux robes de mariées réalisées par Muriel Cauhapé. Du travail d’orfèvre tout en dentelle et délicatesse. Du sur-mesure !

Muriel exposera ses œuvres textiles à Biarritz pour Quilt en Sud 2015.

Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur
Défilé de Mode Luz St Sauveur

Comme vous le voyez sur les photos, le public n'était pas très nombreux mais il me semble qu'il a su apprécier en plus du travail de couture, la grâce, la bonne humeur des mannequins, tous amateurs et bénévoles bien que, quelques unes commencent à avoir une certaine expérience de mannequinat !

C'est toujours un bonheur immense de partager ces moments de stress positif, qui enrichissent jeunes et moins jeunes !

A la fin des défilés, on me demande souvent : que fais-tu des vêtements après, tu les vends ?

Je les porte.

Je ne cherche pas les vendre même si cela peut arriver parfois.

Je range les autres au grenier sur un long bambou suspendu.

Promis, je me mets activement à la réalisation de nouveaux modèles.

Ce ne sont pas les idées qui manquent.

photo R.Levaché

photo R.Levaché

Photo R.Levaché

Je remercie les copines des Pyrénèes 64 et 65, Geneviève Vallier, Muriel Cauhapé pour leur participation active durant ces quatre jours, ainsi que leur travail en amont.
Ainsi que Marie-Sophie Brou, Joëlle Fanlo, Pierrette Camiade, Christine Lacroix et Rozy Cox pour m'avoir prêter patchworks et vêtements de qualités permettant d'offrir une grande diversité d'ouvrages.
Sans oublier les copines de Dordogne qui m'ont aussi prêté des patchs.
Et ceux qui ont fait le voyage, parfois de très loin, pour être là !
Merci à Julien, cette fois pour sa qualité de présentateur.
Mille chaleureux bises aux mannequins, Marie-Marie, Emeline, Maud, Tatiana, Sylvie, Jeanine, Christine, Véronique, Aurélie, Colette, Kevin, Stan et Maëlys.
Merci à mon amie photographe Christine Crouzel et son fidèle assistant, Fréderic Duverneix.
Merci à Roger

A bientôt ici ou ailleurs.

film R.Levaché

photos F.Duverneix R.Levaché
photos F.Duverneix R.Levaché
photos F.Duverneix R.Levaché

photos F.Duverneix R.Levaché

Que font les photographes quand ils ne sont pas aux défilés ?

photos F.Duverneix montage C.Crouzel

photos F.Duverneix montage C.Crouzel

ils photographient les vautours Photos C.Crouzel R.Levaché
ils photographient les vautours Photos C.Crouzel R.Levaché
ils photographient les vautours Photos C.Crouzel R.Levaché
ils photographient les vautours Photos C.Crouzel R.Levaché
ils photographient les vautours Photos C.Crouzel R.Levaché
ils photographient les vautours Photos C.Crouzel R.Levaché

ils photographient les vautours Photos C.Crouzel R.Levaché

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #défilés
Ste Marie Kimono Show

Intéressant ce défilé, que j'ai plutôt vu comme un exposé culturel sur l'art de s'habiller et de se faire habiller avec un kimono.

photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Des tissus somptueux, aussi beau à l'endroit qu'à l"envers.

obis endroit et envers photos R.Levaché
obis endroit et envers photos R.Levaché
obis endroit et envers photos R.Levaché
obis endroit et envers photos R.Levaché
obis endroit et envers photos R.Levaché
obis endroit et envers photos R.Levaché

obis endroit et envers photos R.Levaché

Ste Marie Kimono Show

De superbes pièces anciennes et récentes ont été présentées, la forme du kimono n'a pas changé depuis plus de 200 ans.

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Un joli spectacle et une façon vivante de découvrir un peu la culture ancestrale japonaise.

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Ste Marie Kimono Show

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #expositions
Exposition Art Textile Espelette

Dans le cadre de la fête du Piment à Espelette, Geneviève Vallier, Marie-Sophie Brou, Muriel Cauhapé et ses copines vous invitent à venir voir leurs nouvelles créations textiles du 22 au 29 octobre.

A ne pas manquer, si vous êtes par là-bas.

Voir les commentaires

Publié le par Joëlle Vétillard
Publié dans : #expositions
Voyage à Ste Marie aux Mines 2
Voyage à Ste Marie aux Mines 2

Comment faire le tri quand on a vu plus de 1000 patchs et rapporté à peu prés autant de photos ???

Voyage à Ste Marie aux Mines 2

Notre première expo a été celle du concours avec les broderies afghanes de Pascale Goldenberg.

Afin d'essayer de promouvoir l'utilisation des broderies en customisation, j'ai fait un livre textile que j'ai remis à Pascale.

Une dizaine de mes réalisations sont illustrés dans un livre à suspendre.

En espérant que cela pourra donner des idées à celles qui se disent : j'aime bien mais je ne vois pas ce que je pourrais en faire !

J'ai évidemment acheté quelques rectangles brodés pour... c'est une surprise.

Voyage à Ste Marie aux Mines 2

J'ai trouvé qu'en matière de mise en bouche cette expo était particulièrement raffinée.

Le thème du concours était "Forest for ever".

Il s'agissait de faire un patch autour d'une feuille brodée par les femmes afghanes.

158 patchs ont été proposés, 60 devaient être retenus !

à droite le baobab de Marie-Claude photos R.Levaché
à droite le baobab de Marie-Claude photos R.Levaché

à droite le baobab de Marie-Claude photos R.Levaché

photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Voyage à Ste Marie aux Mines 2

Il y avait déjà beaucoup de monde à l'église Rosalie de Rombach, pas trop facile de prendre des photos avec les ombres portées mais c'est aussi grâce à ces difficultés que Roger ne s'ennuie pas à me suivre.

Voyage à Ste Marie aux Mines 2
photo R.Levaché

photo R.Levaché

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

tout en cravates photo R.Levaché

tout en cravates photo R.Levaché

Les petites maisons de Olivia Uffer ont évolué depuis que je les ai vu pour la première fois à la Bourboule, en s'enrichissant de peintures, céramiques, de multiples détails...

Son univers poétique est toujours un enchantement.

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Quelques patchs du concours de France-Patchwork et de la Japan Handi Craft Instructors Association, " Sur un air de dentelle de kimono " auquel j'ai participé.

sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché
sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché
sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché
sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché
sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché
sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché
sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché
sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché
sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché
sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché
sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché
sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché
sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché
sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché
sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché
sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché

sur un air de dentelle de kimono photos R.Levaché

photo R.Levaché

photo R.Levaché

Le bonheur, c'est aussi de rencontrer des copines au détour d'une allée !

Voyage à Ste Marie aux Mines 2
Voyage à Ste Marie aux Mines 2
Voyage à Ste Marie aux Mines 2
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

L'exposition de Inger Johannes m'a particulièrement interpellée.

Tout ce que j'aime y est rassemblé.

Le matière, le tissu de laine, les dégradés de couleurs très doux, la technique de couture à la main à bord cru, et les ouvrages gigantesques.

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Voici encore ce que j'aime dans le patchwork traditionnel, le travail de Liza Karlson depuis 20 ans.

Des patchs de 2x3m de couleurs assombries avec souvent un petit clin d’œil coloré, pas des tissus de coton "spécial patch", et la simplicité des blocs.

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

Voyage à Ste Marie aux Mines 2

Un patch restera gravé dans ma mémoire pour sa richesse esthétique et technique.

Voyage à Ste Marie aux Mines 2
Voyage à Ste Marie aux Mines 2
Voyage à Ste Marie aux Mines 2

Beaucoup de piqué-libre qui me laisse rêveuse surtout quand il raconte des histoires.

photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché
photos R.Levaché

photos R.Levaché

photo R.Levaché
photo R.Levaché

Bientôt la suite avec les deux défilés de mode...

A ne manquer sous aucun prétexte.

photo R.Levaché

photo R.Levaché

Voyage à Ste Marie aux Mines 2
Voyage à Ste Marie aux Mines 2

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog